Coronavirus : l'Allemagne prolonge son reconfinement partiel jusqu'en janvier

Par Elodie D. · Publié le 26 novembre 2020 à 10h56 · Mis à jour le 26 novembre 2020 à 11h00
L'Allemagne restera confinée jusqu'en janvier. Voici l'annonce d'Angela Merkel ce mercredi 25 novembre 2020. Les bars, restaurants, musées, théâtres et clubs de sports seront fermés jusqu'en janvier et les magasins rouvriront avec une jauge, comme en France. Concernant les réunions de famille et réunions privées, elles restent limitées à 5 personnes, et passeront à 10 personnes maximum du 23 décembre au 1er janvier 2021, pour les fêtes de fin d'année.

L'Allemagne s'est aussi reconfinée partiellement pendant un mois, du 2 au 30 novembre 2020. Restaurants, musées, cinémas, théâtres, salles de spectacles et autres lieux de loisirs ont été fermés, et, comme en France, les écoles et crèches sont restées ouvertes.

Sauf qu'un mois plus tard, le bilan est plus mitigé de l'Autre côté du Rhin. Quand Emmanuel Macron annonçait que les Français pourraient retrouver les théâtres, cinéma et musées le 15 décembre, Angela Merkel annonçait le prolongement de la fermeture de tous ces lieux « jusqu’au début du mois de janvier, à moins que nous ayons une diminution inattendue du taux d’infection, mais cela est à ce stade improbable ».

Et la chancelière allemande a coupé court à toute envie de vacances de Noël. Angela Merkel a demandé aux Allemands de ne pas partir à l’étranger, surtout pour les séjours de ski. Pour freiner toute envie de voyage, le gouvernement fédéral et les régions vont demander à l’Union européenne d’interdire les séjours de ski jusqu’au 10 janvier, pour éviter la propagation du virus. De son côté, La Bavière a annoncé la fermeture de ses stations à Noël.

Les Allemands sont donc privés de voyage, en espérant que cela fasse baisser le nombre de contaminations. Et doivent aussi réduire leurs contacts. 5 personnes maximum, avec une permission pour des réunions de familles à 10 personnes (sans compter les enfants de moins de 14 ans) du 23 décembre au 1er janvier. Une demande nécessaire au vu des chiffres.

Actuellement, le taux d’incidence en Allemagne est de 139,6/100.000 habitants et de 195,3/100.000 à Berlin, ce mercredi 25 novembre. L'objectif étant fixé à 50/100.000.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche