Confinement : Hidalgo lance une "initiative commune" pour la réouverture des librairies à Paris

Par Caroline J. · Publié le 1 novembre 2020 à 18h12 · Mis à jour le 2 novembre 2020 à 18h12
Afin de soutenir la culture et permettre la réouverture des librairies indépendantes, Anne Hidalgo a annoncé, dans le Journal du Dimanche de ce 1er novembre, le lancement d’une "initiative commune" avec d'autres villes. Elle appelle les Français à ne plus acheter sur Amazon, puisqu'elle estime que "c'est la mort de nos librairies et de notre vie de quartier". On vous en dit plus.

Alors que de nombreux commerces « non essentiels » ont été contraints de fermer leurs portes en raison du nouveau confinement général, Anne Hidalgo a souhaité défendre la culture lors d’un entretien accordé à nos confrères du Journal du Dimanche. "La culture est essentielle, c'est une erreur de la sacrifier", a ainsi alerté la maire de Paris, dans les colonnes du JDD ce 1er novembre 2020.

Et l’élue socialiste va encore plus loin. Alors que la grogne se poursuit chez de nombreux petits commerçants, Anne Hidalgo a annoncé une "initiative commune" avec d'autres villes. Objectif ? Permettre la réouverture des librairies indépendantes dont elle déplore leur fermeture alors qu’ils sont "plus que jamais nécessaires pour maintenir le lien social et lutter contre les effets de l'isolement". "Avec d'autres villes, nous allons prendre une initiative commune, comme l'a fait Dijon, pour autoriser la réouverture des librairies indépendantes", a-t-elle annoncé.

Interrogée par BFMTV à ce sujet un peu plus tard dans la matinée, la maire de Paris n'y est pas allée de main morte pour dénoncer ce qu'elle considère comme une injustice. Encore plus évidente, Anne Hidalgo appelle les Parisiens à la résistance. "N'achetez pas sur Amazon, c'est la mort de nos librairies et de notre vie de quartier", alerte-t-elle. 

On rappelle que plusieurs maires ont pris des arrêtés afin d’autoriser la réouverture de certains commerces de proximité dans leur commune. Un comportement que le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a qualifié d’irresponsable ce 1er novembre sur le plateau de BFMTV.

Vous me permettrez de dénoncer cette poignée de maires irresponsables qui prennent des arrêtés contraires aux décisions qui ont été prises par l’État pour protéger la sécurité sanitaire des Français. Ils pensent qu’ils soutiennent les commerçants, en réalité ils menacent la santé des Français. Et quand on est maire, on a une responsabilité vis-à-vis des Français”, a dénoncé le ministre.

Face à cette colère des petits commerçants, Jean Castex devrait faire de nouvelles annonces ce dimanche dans le JT de 20h sur TF1.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche