Déconfinement : couvre-feu à 20h, lieux culturels fermés, réveillon confiné, les annonces de Castex

Par Alexandre G. · Mis à jour le 10 décembre 2020 à 22h50 · Publié le 10 décembre 2020 à 18h33
Le Premier ministre a tenu un nouveau point presse ce jeudi 10 décembre 2020, sur la levée progressive du confinement, avec notamment une adaptation du plan prévu et un couvre-feu avancé à 20h dès mardi prochain. Il recommande de "rester seul chez soi" le soir du réveillon, le 31 décembre. Les lieux culturels resteront fermés "au moins pour 3 semaines supplémentaires".

Quel avenir pour la France face à la crise sanitaire  liée au Covid ? Le Premier ministre Jean Castex a tenu une nouvelle conférence de presse ce jeudi 10 décembre 2020, alors que la deuxième phase de l'allègement du confinement doit débuter cinq jours plus tard, avec l'ouverture des musées, cinémas, théâtres et salles de spectacles, entre autres.

Une conférence de presse qui rebat les cartes quant à la poursuite du plan prévu, alors que le nombre de cas stagne depuis quelques jours. Le couvre-feu est avancé à 20h au lieu de 21h dès le mardi 15 décembre. Les lieux culturels comme les salles de spectacle ou les cinémas resteront fermés "au moins pour 3 semaines supplémentaires", et ne pourront rouvrir avant janvier 2021. Si le 24 décembre une dérogation du couvre-feu est prévue, le réveillon du 31 décembre doit se dérouler "seul chez soi" confirme le chef de l'État.  

En ce sens, le Premier ministre a constaté que "nous ne serons pas le 15 décembre à l'objectif que nous nous étions fixés", à savoir "de passer en dessous des 5000 nouveaux cas par jour". Il a prévenu également que le danger était toujours réel. "Si nous ne changeons rien, le risque est que la deuxième vague reparte" explique-t-il. 

Le Premier ministre était accompagné d'Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ainsi que du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. "Des décisions particulièrement douloureuses", qui devraient néanmoins permettre de "profiter des vacances de fin d'année sans nous exposer à un risque de rebond, ni maintenant ni dans les premières semaines de janvier". Voici, en substance, ce qu'ils ont annoncé. 

Les annonces de Jean Castex sur les modalités d'allègement du confinement :

Initialement prévu à partir de 21h dès le 15 décembre, Jean Castex a précisé que ce dernier est finalement avancé à 20h. "Il sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogation limitées" souligne le ministre. 
"Pendant la journée, à partir du 15 décembre, l'attestation ne sera plus obligatoire pour se déplacer" explique Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur. "En revanche, les déplacements seront interdits de 20h à 6h du matin. Cela signifie qu'à partir de 20h, chacun devra rester chez soi, sauf exceptions", confirme-t-il.
S'il confesse que "la situation sanitaire s'est considérablement améliorée", le chef du gouvernement rappelle que le réveillon du 31 décembre "concentre tous les ingrédients d'un rebond épidémique". En ce sens, "nous autorisons donc les déplacements pour cette soirée du 24 décembre, mais en vous rappelant la règle que je vous ai indiquée la semaine dernière : pas plus de six adultes à la fois" précise-t-il. 
En ce qui concerne les lieux culturels, les nouvelles ne sont pas bonnes... "Les établissements recevant du public, dont nous avions prévu la réouverture au 15 décembre, resteront fermés trois semaines de plus" annonce Jean Castex. "Les conditions posées pour leur réouverture ne sont, hélas, pas réunies". La situation sera "réexaminée le 7 janvier" explique-t-il. 

Dans les lieux de culte, "les règles posées récemment ne seront pas revues à la hausse" confirme Jean Castex. De la même manière que pour les ERP, les lieux de culte préservent les mêmes restrictions. 

Sans les évoquer directement, la réouverture des restaurants et cafés reste liée au destin des autres "établissements recevant du public", comme les enceintes sportives, les cinémas et théâtres. En revanche, leur situation ne sera pas réexaminée au 7 janvier 2021.
Le Premier ministre à confirmé que tous les "établissements recevant du public resteront fermés pendant trois semaines de plus". Sont compris dans cette catégorie les zoos, salles de jeux et casinos.  
Jean Castex a eu "une pensée pour les supporters sportifs, qui espéraient rapidement retourner dans les stades". Seulement, au même titre que les autres "établissements recevant du public", la situation des stades sera "réexaminée le 7 janvier". 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche