Covid : le pic de la deuxième vague de l'épidémie probablement franchi selon Santé publique France

Par Caroline J., Rizhlaine F. · Photos par Laurent P. · Publié le 20 novembre 2020 à 11h00 · Mis à jour le 20 novembre 2020 à 11h29
Environ trois semaines après l’instauration d’un reconfinement en France, le pic épidémique de la deuxième vague de Coronavirus a probablement été franchi dans le pays. C’est ce qu’a indiqué Santé publique France ce vendredi 20 novembre, appelant toutefois à maintenir les "mesures de prévention".

Comme prévu, la seconde vague de l'épidémie de Coronavirus tant redoutée a bel et bien touché la France cet automne. Bien que les restrictions se soient multipliées sur le territoire afin de freiner la propagation du Covid-19, le gouvernement n'est finalement pas parvenu à éviter le scénario n°4 : le reconfinement national

Trois semaines après l’entrée en vigueur de ce reconfinement, les chiffres semblent indiquer que le pic épidémique de la deuxième vague de Coronavirus a été franchi, estime Santé Publique France dans un communiqué publié ce 20 novembre 2020.

« Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi » explique-t-elle. « Les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu et ayant fait l’objet de mesures renforcées préalables », indique Santé publique France, avant d’ajouter que « la temporalité entre la mise en application du premier couvre-feu et l'inversion de la tendance une dizaine de jours plus tard » ont eu un « effet direct ».

Malgré ces bons chiffres, Santé publique France rappelle l’importance des mesures de prévention. « Ces résultats encourageants quant à l’évolution de l’épidémie ne doivent pas faire oublier qu’en attendant les traitements et les vaccins, les seuls moyens pour freiner l’épidémie et réduire son impact sur le système de soins et la mortalité demeurent l’adoption des mesures de prévention individuelles, associées aux mesures collectives ».

Des indicateurs en baisse

Pour affirmer de tels propos, Santé publique France s’appuie sur les derniers chiffres recensés. Ainsi, en semaine 46, 182 783 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés contre 305 135 en semaine 45, soit une diminution de -40%. Même constat concernant le taux de positivité, établi à 16,2% en semaine 46, contre 19,7% en semaine 45.

Enfin, cette semaine a aussi été marquée, pour la première fois, par une diminution des hospitalisations pour Covid-19 avec 17 390 hospitalisations enregistrées contre 19 940 la semaine précédente.

Du côté des nouvelles admissions en réanimation, Santé publique France a enregistré cette semaine 2 761 entrées contre 3 037 en semaine 45.

Déjà, le 16 novembre dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran confiait dans une interview pour le Dauphiné Libéré que la France reprenait le contrôle sur l'épidémie, précisant que le pays avait passé un pic épidémique.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche