Lutte contre le terrorisme : en quoi consiste la refonte de l'espace Schengen voulue par Macron ?

Par Laurent P. · Publié le 10 novembre 2020 à 17h12 · Mis à jour le 11 novembre 2020 à 13h47
À l'occasion d'un mini-sommet organisé par Emmanuel Macron sur la lutte contre le terrorisme, le Président de la République a expliqué sa vision de la refonte de l'espace Schengen, qu'il doit présenter aux pays de l'Union européenne ce mardi 10 novembre 2020. En quoi consiste-t-elle ? On fait le point.

La lutte contre le terrorisme, un véritable sacerdoce pour Emmanuel Macron... À l'occasion d'un mini-sommet européen en visioconférence, tenu ce mardi 10 novembre, le Président de la République est revenu sur la coalition européenne sur le sujet et a expliqué sa vision de la refonte de l'espace Schengen qu'il veut proposer aux pays de l'Union européenne ce mardi. 

"Nous devons travailler à une refonte de l’espace Schengen", a ainsi commencé le Président de la République. Et de poursuivre : "L’espace de libre circulation qu’est Schengen est un des principaux acquis de la construction européenne, mais il reposait, en contrepartie de la libre circulation sans frontières intérieures, sur une promesse de protection et de sécurisation de nos frontières extérieures. Cette seconde promesse n’a pas été suffisamment tenue". 

Emmanuel Macron en a également profité pour retoquer les vieilles rengaines d'extrême droite quant au lien entre immigration et terrorisme, sans pour autant minimiser les possibles interactions entre les deux : "Il ne faut en rien confondre la lutte contre l’immigration clandestine et le terrorisme, mais il nous faut regarder lucidement les liens qui existent en ces deux phénomènes", a-t-il ainsi indiqué. Des extrêmes qui jouent tout particulièrement sur ce point pour grappiller des voix au sein des populations, et une volonté également de contrer ces idées en lâchant du lest : "Les opinions publiques des états confrontés à la menace terroriste ne pourront accepter longtemps le maintien de nos frontières ouvertes si nous ne réformons pas en profondeur l’espace Schengen", évoque-t-il.

En quoi consiste cette refonte de l'espace Schengen ? Elle se résume en trois actions à mener au niveau européen : "Nous devons donc réformé l’espace Schengen pour qu’il soit aussi un espace de sécurité, ce qui suppose de renforcer la sécurité des frontières extérieures de l’Union européenne, de nettement améliorer les mécanismes d’évaluation du fonctionnement de Schengen, y compris en sanctionnant ceux qui ne respectent pas leurs obligations, de renouveler la gouvernance de cet espace qui ne fait pas aujourd’hui l’objet d’un suivi politique et régulier, englobant l’ensemble des politiques concernées, qu’il s’agisse des frontières, d’asile migration, de sécurité intérieure".

"Je suis favorable à cet égard dès que nous pourrons mettre en place un véritable conseil de sécurité intérieur", a par ailleurs conclu le Président de la République. Une refonte que va maintenant devoir défendre Emmanuel Macron auprès de ses homologues européens.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche