Un site internet pour conserver les documents des victimes de violences conjugales

Par Manon C. · Publié le 23 novembre 2020 à 18h05 · Mis à jour le 23 novembre 2020 à 18h05
Le site Mémo de Vie, lancé ce jour, permet aux victimes de violences conjugales de conserver des photos et des documents de manière discrète et sécurisée.

Créé par la fédération France Victimes, sous l’égide du ministre de la Justice, Eric Dupont-Moretti, de la ministre déléguée à l’Egalité entre les Hommes et les Femmes, Elisabeth Moreno, et de Marlène Schiappa, le site internet Mémo de Vie a été lancé, ce jour, afin de permettre aux victimes de violences conjugales de conserver documents, photos et autres enregistrements sonores des agressions dont elles ont été victimes, de manière discrète et sécurisée

"Il faut garder des traces, même si ce qui est inscrit dans Mémo de Vie ne constitue pas une preuve, dans une enquête ça permet de confronter le mis en cause avec des éléments. C’est aussi une béquille mémorielle, et on sait que les traumatismes peuvent créer des troubles de la mémoire." explique ainsi Olivia Mons, la porte-parole de France Victimes. 

Dans les faits, les victimes de violences conjugales peuvent créer, sur le site Mémo de Vie, un compte sécurisé, afin d'y tenir un journal détaillé au jour le jour, évaluer leur sentiment de danger, et conserver des documents importants tels que des photos ou encore des documents médicaux.

Les utilisatrices peuvent également y trouver des contacts d'associations à même de leur venir en aide, ainsi que des ressources juridiques pour être informées sur ses droits

Sécurisé et discret, le site Mémo de Vie se quitte en un clin d'oeil grâce à un bouton qui redirige automatiquement vers le site de Météo France. 

Informations pratiques

Site officiel
memo-de-vie.org

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche