+60% de signalements de violences conjugales pendant le deuxième confinement

Par Manon C. · Mis à jour le 10 janvier 2021 à 10h45 · Publié le 10 janvier 2021 à 10h45
Marlène Schiappa a dévoilé, dans une interview au Parisien, que la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr avait enregistré une hausse de 60% de signalements de violences conjugales pendant le second confinement.

Interrogé par Le Parisien ce jour, Marlène Schiappa a dévoilé une hausse alarmante de signalements de violences conjugales, durant le second confinement en France.

En effet, la ministre déléguée à la Citoyenneté révèle que arretonslesviolences.gouv.fr, la plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes lancée en 2018 par le gouvernement, a enregistré une hausse de 60%, bien plus que pendant le premier confinement, en 2020. 

"Même si le deuxième confinement a été moins rigoureux que le premier, on constate paradoxalement qu'il a enregistré plus de signalements. Cette hausse était de 40% au printemps dernier." détaille-t'elle. 

Toujours d'après Marlène Schiappa, cette hausse des violences conjugales serait due à "la crise économique et sociale qui se profile et un niveau de tension extrêmement fort depuis cet automne avec moins de soupapes de décompression pour les gens qui devaient rester chez eux." 

Si vous êtes victime ou témoin de violences conjugales, vous pouvez également composer le 3919. Par ailleurs, le site internet Mémo de Vie a également été lancé à la fin de l'année passée, afin de permettre aux victimes de violences conjugales de conserver documents, photos et autres enregistrements sonores des agressions dont elles ont été victimes, de manière discrète et sécurisée

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche