Covid : le télétravail "doit rester la règle", les annonces d'Elisabeth Borne

Par Alexandre G., Julie M., Laurent P., Manon C. · Publié le 4 février 2021 à 19h08 · Mis à jour le 4 février 2021 à 19h08
Lors d'une conférence de presse ce jeudi 4 février 2021, le Premier ministre Jean Castex la ministre du Travail Elisabeth Borne ont annoncé de nouvelles mesures restrictives et ont appelé les entreprises à renforcer le télétravail pour leurs salariés. Aujourd'hui, télétravailler partout où cela est possible est un "impératif" rappelle le Premier ministre et reste "la règle", alors que l'épidémie et ses variants progressent en France.

"Le retour au télétravail s'érode depuis fin novembre". À l'occasion d'une conférence de presse organisée ce jeudi 4 février 2021, le Premier ministre et la ministre du Travail Élisabeth Borne ont appelé les entreprises à renforcer le télétravail pour celles qui le peuvent : "Dans toutes les entreprises où cela est possible, le recours effectif au télétravail doit être renforcé", a ainsi expliqué Jean Castex. Et de poursuivre : "télétravailler partout où cela est possible, cela doit être un impératif"

Aussi, la ministre du Travail Élisabeth Borne a précisé les annonces du gouvernement en matière de télétravail. D'abord, elle a rappelé que le bilan depuis fin novembre des mesures mises en place n'était pas au niveau des attentes de l'exécutif en la matière : -15% d'actifs télétravaillant à temps complet (45% à 30% aujourd'hui), et -6% d'actifs télétravaillant partiellement (70% à 64% aujourd'hui). 

En ce sens, la ministre a appelé les entreprises et les Français à "se remobiliser, car le télétravail est un levier essentiel pour limiter la circulation du virus". Si elle a précisé que le gouvernement "n'entendait pas revenir sur les règles actuelles", elle a rappelé que c'était sur "les applications effectives par toutes les entreprises et tous les salariés qu'il est indispensable de progresser". Ainsi, elle enjoint les entreprises à se mobiliser sur deux priorités : réduire la part des salariés qui ne télétravaillent pas du tout, et que les salariés qui télétravaillent partiellement aujourd'hui fassent "au moins un jour de télétravail par semaine de plus". 

Cependant, les salariés qui télétravaillent à 100% et qui souffrent d'exclusion sociale peuvent toujours se rendre à raison d’un jour par semaine sur leur lieu de travail. Aussi, elle a confirmé qu'une étude réalisée par son ministère montre un "relâchement plus prononcé du télétravail dans certains secteurs" : la banque, l'assurance, la communication, l'informatique, les activités juridiques et immobilières. En début de semaine prochaine, la ministre veut réunir les branches concernées, afin de s'assurer que les mesures nécessaires ont été prises. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche