Télétravail assoupli dès le 7 janvier : un retour en présentiel, un jour par semaine, facultatif

Par Julie M., Manon C. · Publié le 5 janvier 2021 à 08h57 · Mis à jour le 5 janvier 2021 à 08h57
Élisabeth Borne avait annoncé un assouplissement du télétravail à partir du 7 janvier 2021. Une mesure qui permettra, dans un premier temps, aux salariés de revenir sur leur lieu de travail au moins une fois par semaine. La ministre du Travail ajoute qu'il sera possible à "ceux qui en expriment le besoin de revenir une journée par semaine en entreprise". Interrogé au micro de BFMTV, Geoffroy Roux de Bezieux, le président du Medef, avait déjà expliqué réfléchir, en collaboration avec les syndicats, à "une deuxième phase qui ne soit pas le 100 % de télétravail, mais quelques jours par semaine obligatoires."

Mardi 24 novembre, lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a dessiné les contours d'un déconfinement progressif en trois étapes. Alors que le confinement sera allégé dès le 28 novembre, et complètement levé le 15 décembre prochain, ce n'est pas pour autant que le télétravail va être oublié.

C'est en tout cas ce que pense Geoffroy Roux de Bezieux, le président du Medef. Interrogé sur BFMTV, Geoffroy Roux de Bezieux a ainsi expliqué que le télétravail allait continuer une fois la France déconfinée, mais pas à 100 %. Propos confirmés ce vendredi 4 décembre 2020 par la ministre du Travail qui espère un assouplissement, dès le 1er janvier 2021, permettant aux salariés de revenir sur leur lieu de travail au moins 1 jour par semaine. À l'issue d'une réunion hebdomadaire avec les organisations patronales et syndicales sur le Covid-19, ce lundi 14 décembre 2020 Élisabeth Borne a finalement indiqué que le télétravail pourrait être assoupli, si la situation sanitaire le permet, à partir du 7 janvier 2021.

"On réfléchit à une deuxième phase qui ne soit pas le 100 % de télétravail, mais quelques jours par semaine obligatoires. On y réfléchit collectivement", a-t-il déclaré au micro de BFM, précisant que le sort du télétravail en déconfinement était débattu, en ce moment, lors de négociations difficiles avec les syndicats sur un nouvel Accord national interprofessionnel (ANI) sur le télétravail.

Il y a "une volonté de part et d'autre d'aboutir à quelque chose qui soit un cadre qui puisse donner des repères aux entreprises. Il y a déjà beaucoup de choses dans le Code du travail. On met en forme et à jour ces règles et on donne des indications sur d’autres points pour que chaque entreprise les mette à sa sauce (…) J’espère qu'on arrivera à un accord. La balle est dans le camp des syndicats." 

Et de préciser : "On est collectivement persuadés que le 100 % de télétravail a d'autres conséquences, psychologiques. On ne peut pas rester durablement au 100 %, mais il y aura un télétravail amendé pendant quelques mois.

Pour passer de 100 % de télétravail à 80 %, le gouvernement et les partenaires sociaux vont devoir plancher sur une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise qui devrait être publiée dans les prochains jours. Le dernier protocole en date, paru au moment du reconfinement, indiquait que les employés devaient travailler depuis leur domicile tous les jours de la semaine chaque fois que c'était possible.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche