Coronavirus : 700 travailleurs étrangers "en première ligne" seront naturalisés

Par Rizhlaine F. · Photos par Laurent P. · Publié le 22 décembre 2020 à 13h27 · Mis à jour le 23 décembre 2020 à 10h01
" Ils ont prouvé leur attachement à la nation". En France, ce mardi 22 décembre 2020, le cabinet de Marlène Schiappa ministre déléguée à la citoyenneté a annoncé que près de 700 travailleurs étrangers ayant oeuvré en première ligne face à l'épidémie de coronavirus allaient être naturalisés.

L'épidémie de coronavirus aura engendré un vent de solidarité en France vis à vis des métiers en première ligne face à la pandémie. Ceux-ci ont du oeuvrer dans des conditions difficiles, risquant également l'exposition au virus. Et parmi eux, des travailleurs étrangers ont également affronté l'épidémie en étant en première ligne. 

Ainsi la ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa, avait insisté en septembre dernier pour permettre à ces étrangers de pouvoir obtenir plus facilement leur naturalisation en bénéficiant de la notion de " Services rendus importants". Celle-ci permet de réduire entre 2 et 5 ans la durée nécessaire de résidence sur le territoire français avant de demander la nationalité française.

"Professionnels de santé, femmes de ménage, garde d’enfants, caissiers… Ils ont prouvé leur attachement à la nation, c’est désormais à la République de faire un pas vers eux" : Ce mardi 22 décembre 2020, le cabinet de Marlène Schiappa indique que depuis, 74 des personnes concernées avait obtenu leur naturalisation. 693 étrangers sont également en passe d'être naturalisés. Au total, les différentes préfectures ont enregistré 2 890 demandes en l'espace de trois mois.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche