Confinement : "Des mesures supplémentaires seront prises" en Île-de-France, confirme Attal

Par Alexandre G., Rizhlaine F. · Photos par Caroline J. · Publié le 17 mars 2021 à 14h19 · Mis à jour le 17 mars 2021 à 14h34
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal dévoile son compte-rendu suite aux réunions de l'exécutif ce mercredi 17 mars 2021. Étant donné que "la situation épidémique se dégrade", il a confirmé que "des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end", en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. Le président Macron doit trancher entre un reconfinement strict 7 jours sur 7, ou seulement le week-end. Quant à la décision finale en la matière, ce dernier renvoie à la "conférence de presse de demain".

"Des mesures supplémentaires seront prises dès ce week-end". Ce mercredi 17 mars 2021, un nouveau conseil de défense sanitaire s'est tenu au sujet de la crise sanitaire, suivi d'un conseil des ministres. À l'issue de cette réunion, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait part de son compte-rendu sur les points abordés. La décision d'instaurer un reconfinement strict, ou seulement le week-end en Île-de-France, mais aussi dans les Hauts-de-France ne fait plus de doute. 

D'abord, au sujet de l'évolution de la situation sanitaire, le porte-parole a rappelé que "la situation épidémique se dégrade" davantage ces derniers jours, plus particulièrement en Île-de-France et dans les Hauts-de-France. À propos des restrictions à venir, Gabriel Attal a confirmé que des "mesures supplémentaires proportionnées et pragmatiques dans les territoires les plus touchés", soulignant que "les nouvelles mesures pourront aller jusqu'au confinement". Ce dernier a ensuite renvoyé vers "la conférence de presse de demain" pour l'annonce de décisions formelles en la matière.

Sur un éventuel confinement le week-end à Paris, Attal a confirmé que l'exécutif était "dans une logique de dialogue avec les élus locaux". Aussi, il a réaffirmé que "des mesures supplémentaires de freinage" ont été décidées, même si les modalités précises de ces restrictions doivent encore être "discutées avec les acteurs locaux dès cet après-midi". Le président Macron doit trancher entre un reconfinement strict, 7 jours sur 7, ou limité au week-end

Pour rappel, en France métropolitaine, un reconfinement partiel en week-end a été décidé dans les Alpes-Maritimes ainsi qu'aux alentours de Dunkerque tandis que dans les départements d'outre-mer, Mayotte se confine et un couvre-feu est instauré sur l'île de la Réunion. 

Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Macron organise une réunion sur la campagne de vaccination à l'Élysée Covid : Vers un reconfinement en Île-de-France ? Les deux alternatives étudiées par le gouvernement
Alors que certains se demandent si la France échappera à un troisième confinement à cause de l'épidémie, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir que l'option d'un reconfinement au moins à l'échelle de la région Île-de-France, la plus touchée, était clairement à envisager dès à présent, en raison de l'aggravation conséquente des marqueurs de l'épidémie du Covid-19 ces derniers jours. Deux options sont sur la table de l'exécutif : un reconfinement ”dur”, 7 jours sur 7, avec des écoles toujours ouvertes ; et un confinement le week-end, à l'image des mesures en vigueur dans le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes.

3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ?3e confinement : une annonce de Macron mercredi ? Reconfinement strict, ou seulement le week-end ? Emmanuel Macron doit trancher ce mercredi
Emmanuel Macron décidera-t-il un 3e confinement ce mercredi 17 mars 2021 ? Alors que les marqueurs de l'épidémie s'affolent en Île-de-France, avec quasiment les mêmes standards que lors de la deuxième vague, le Premier ministre Jean Castex a laissé entendre que deux options étaient actuellement envisagées par l'exécutif : un reconfinement strict, 7 jours sur 7 ; ou un confinement le week-end, comme à Nice ou à Dunkerque. À l'issue d'un Conseil de défense sanitaire, le président Macron doit rendre sa décision publique dans les prochaines heures.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche