Covid: pourra-t-on partir en vacances en février ? Pas de limitation entre les régions

Par Caroline J., Rizhlaine F. · Mis à jour le 4 février 2021 à 19h10 · Publié le 4 février 2021 à 19h10
Alors que le gouvernement a confirmé la fermeture des remontées mécaniques pour le mois de février, beaucoup de Français se demandent s’ils pourront partir pour ces vacances d'hiver. Ce jeudi 4 février 2021, Jean Castex confirme qu'il n'y aura pas de restrictions de circulation entre les régions. Le gouvernement semble donc miser sur la responsabilité de chacun, comme cela avait déjà été le cas lors des dernières vacances de Noël.

Les Français pourront-ils partir en vacances cet hiver alors que les vacances de février doivent débuter ce 6 février pour la zone A et s’achever le 8 mars pour la zone B ? Pour l'heure le gouvernement estime que la situation actuelle ne justifie pas un reconfinement. Mais que se passera-t-il dans les jours et semaines à venir ? Faut-il craindre une flambée épidémique et faire une croix sur les vacances de février ?

Si Matignon a confirmé que les remontées mécaniques resteront fermées au mois de février, le secrétaire d'État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a affirmé sur BFMTV qu’il était possible de "partir en vacances", tout en appelant les Français à "la responsabilité". "Le gouvernement fait le choix de la confiance et de la responsabilité collective. Aujourd'hui partir en vacances, c'est possible mais pendant cette période, la responsabilité reste dans les mains de chacun", a-t-il déclaré. "Aujourd'hui il n'y a pas de restrictions de circulation entre les régions. Ce sont les remontées mécaniques qui sont fermées mais les stations continuent de proposer d'autres activités, il est donc possible pour les vacanciers de se rendre dans les stations" a-t-il ajouté, avant de préciser : "nous surveillons chaque jour la situation sanitaire, les chiffres dicteront la suite. Nous serons extrêmement vigilants. S'il y a un reconfinement, naturellement chacun sera en mesure de regagner son domicile", a prévenu le secrétaire d'État.

Cette déclaration s'est vue confirmée ce jeudi 4 février 2021 par le premier ministre Jean Castex à l'occasion d'une conférence de presse. Le gouvernement mise donc sur la responsabilité des Français, comme cela avait déjà été le cas lors des vacances de Noël, souvent prises pour exemple par Jean Castex. Le chef du gouvernement avait pu constater que ces vacances de fêtes de fin d’année s’étaient déroulées "sans flambée épidémique grâce au comportement responsable". "Notre stratégie a été la bonne", s'était-il d’ailleurs félicité, indiquant que l'épidémie était "l'affaire de tous et de chacun".

D’autres n'ont pas fait ce même pari et ont déjà pris des mesures à l’approche de ces nouvelles vacances scolaires. C’est notamment le cas du maire de Nice, Christian Esttrosi. Ce dernier a ainsi décidé d’interdire les locations saisonnières pour ces vacances de février, alors que le département des Alpes-Maritimes est fortement touché par l’épidémie de Covid-19. Il faut par ailleurs noter que les déplacements entre la France Métropolitaine et les départements outre-mer sont limités aux motifs impérieux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche