Starlink, le projet d'internet à très haut débit d'Elon Musk et Space X

Par Cécile D. · Publié le 7 mai 2021 à 12h45 · Mis à jour le 7 mai 2021 à 12h45
Une nouvelle fusée SpaceX était envoyée dans l'espace le 16 février dernier. La fusée contient à son bord 60 satellites qui doivent rejoindre la constellation "Starlink", un ensemble de plus de 1 000 satellites en orbite qui doivent fournir de l'Internet à haut débit sur toute la Terre. On décrypte ce projet ambitieux d'Elon Musk.

Très tôt mardi 16 février 2021, SpaceX a lancé une nouvelle fois sa fusée Falcon 9 dans l'espace, avec à son bord 60 satellites qui doivent rejoindre la constellation Starlink. Cette constellation de satellites doit permettre d'améliorer les accès Internet à haut débit sur Terre. Avec cette mission, le nombre de satellites de SpaceX en orbite autour de la planète s'élève à 1 145 appareils, soit la constellation la plus importante de l'histoire de l'aéronautique. Fin janvier 2021, SpaceX envoyait déjà plus d'une centaine de satellites dans l'espace.

Le lancement de la fusée s'est effectué à Cap Canaveral, en Floride. Particularité de SpaceX : les fusées de cette entreprise sont vouées à être réutilisées plusieurs fois, au lieu d'être disloquées et détruites après une mission. Falcon 9 a donc volé 54 fois. Cependant, le premier étage de la fusée, usé par ce sixième vol depuis décembre 2019, n'a pas pu être récupéré à son retour su Terre.

Malgré ce revers, SpaceX enchaîne les succès. Le précédent échec de récupération d'une partie de fusée remonte à mars 2020. Depuis, Falcon 9 a été lancé cinq fois depuis le 8 janvier 2021. En un an, l'entreprise aérospatiale a connu 24 victoires

Avec une flotte de satellites aussi importante, Elon Musk, patron de SpaceX, se prépare à lancer son Internet à grande vitesse. L'entreprise propose désormais des précommandes pour s'abonner à ce service internet. L'abonnement mensuel est fixé à 99 dollars. Cependant, le service reste pour le moment limité, et ne sera pas accessible immédiatement selon l'endroit où vous vivez. L'entreprise a indiqué que les premiers arrivés seraient les premiers servis, et qu'il faudrait parfois se montrer patient.

Les précommandes pour accéder au service Starlink sont ouvertes depuis février 2021 et, selon la société d'Elon Musk, plus de 500 000 commandes sont déjà passées. 

Cette promesse du très haut débit est-elle tenable ? Si vous faites partie des premiers clients, oui. Cependant, l'entrepreneur a averti ses fans sur Twitter qu'une trop forte densité d'utilisateurs (notamment dans les zones urbaines) risque de saturer le réseau, détruisant donc tout l'intérêt du service. Elon Musk assure que de "défi" est à l'étude.

Malgré ces problèmes, l'homme d'affaires ne cache pas ses ambitions : il souhaite étendre son service Starlink à la majorité de la planète d'ici la fin 2021, et couvrir l'ensemble de la Terre à l'horizon de la fin de 2022. Pour cela, Space X devrait continuer d'envoyer des satellites dans l'espace, afin qu'ils puissent fournir plus de réseau internet.

Si, dans les grandes villes où la fibre optique et le très haut débit mobile sont facilement accessibles, ce nouveau service semble superflu, Starlink ressemble néanmoins à une bénédiction pour les zones blanches où capter un signal internet relève de l'utopie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche