Ecoles fermées : la liste des professions prioritaires dont les enfants pourront être accueillis

Par Caroline J. · Publié le 1 avril 2021 à 13h56 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 08h56
Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles partout en France et pendant 3 semaines, « sauf pour les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social ». Alors, quels sont les métiers concernés par cette exception ? On fait le point.

C’est une mesure que de nombreux parents redoutaient. Le 31 mars 2021, Emmanuel Macron a pris la parole afin d’annoncer plusieurs nouvelles mesures, dont la fermeture des crèches, des écoles, des collèges et des lycées, dès le 5 avril et pour une durée de 3 semaines, avec un calendrier scolaire adapté.

Ecoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrieEcoles fermées: des effets nocifs sur la santé des enfants, alerte la Société française de pédiatrie Ecoles fermées : voici le nouveau calendrier scolaire adapté, annoncé par Macron
Lors d’une nouvelle allocution, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires dès ce vendredi soir et pour une durée de trois semaines. Le président de la République a également indiqué que le calendrier scolaire sera adapté. On vous explique.


Toutefois, cette fermeture des établissements scolaires ne concernera pas « les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social » a indiqué Emmanuel Macron mercredi soir.

Des exceptions seront en effet accordées aux enfants de parents exerçant une "profession prioritaire". Ce 1er avril, devant les députés de l’Assemblée nationale, Jean Castex a confirmé cette annonce. Un "dispositif d'accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine prochaine", a affirmé le Premier ministre.

Alors, quels sont les métiers concernés ? Lors du premier confinement, au printemps 2020, le ministère de la Santé avait déjà établi une liste de ces professions prioritaires, disponible sur son site internet, incluant notamment tous les personnels des établissements de santé, tous les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant en EHPAD et EHPA, mais aussi les professionnels de santé libéraux, ou encore les personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants. 

Le 1er avril 2021, le site de la Ville de Paris a détaillé cette liste des personnels prioritaires afin que les enfants de ces derniers puissent être accueillis en crèche relais. Sont donc concernés : 

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les professionnels de santé libéraux suivants : biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers) ainsi que les préparateurs en pharmacie ;
  • Les agents des services de l’Etat chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche