Espace : que fait Thomas Pesquet dans la Station spatiale internationale ?

Par Cécile D. · Publié le 28 avril 2021 à 13h20 · Mis à jour le 28 avril 2021 à 13h20
Thomas Pesquet est arrivé à la Station spatiale internationale le 24 avril dernier, après un long vol de 24 heures. L'astronaute français va rester six mois dans l'espace, mais pour faire quoi exactement ? On fait le point sur les missions que le scientifique doit mené au cours des prochains mois.

Thomas Pesquet ne s'offre pas six mois de vacances dans l'espace, loin de là. Cette mission Alpha s'accompagne d'un programme très chargé, et l'astronaute devrait faire de longues journées de travail à bord de la Station spatiale internationale.

À son arrivée, après quelque temps de repos, Thomas Pesquet a dû commencer par passer en revue l'état de la Station spatiale et des procédures d'urgence, pour s'assurer que toutes les conditions de sécurité étaient bien remplies.

Puis, il doit installer le matériel nécessaire aux expériences qu'il va mener au cours de ces six mois, en commençant par les expériences les plus complexes. L'astronaute Jean-François Clervoy raconte au micro d'Europe 1 que les tâches les plus compliquées « demandent des assemblages complexes de toutes sortes d'équipements sur lesquels il faut, à la manière d'un bricoleur, assembler, visser, attacher, connecter des câbles de différentes longueurs et de différentes natures ». Ces expériences servent le plus souvent à étudier le corps humain, et notamment les os et les muscles. 

En général, une journée d'astronaute de l'ISS débute à six heures du matin, et se termine vers 19h30. Les scientifiques mènent leurs expériences, et doivent impérativement inclure deux heures de sport à leur programme, pour éviter que leurs muscles, leur cœur et leurs os ne se détériorent, à cause de l'apesanteur. 

Quelles expériences Thomas Pesquet doit-il mener exactement ? L'astronaute français a reçu de nombreuses missions de la part du CNES, de l'ESA et de la NASA. Ses missions portent principalement sur l'étude du comportement de la matière en apesanteur, sur l'adaptation du corps humain dans l'espace... Il étudie également différentes technologies, qui seront utilisées sur Terre ou lors de futures missions d'exploration spatiale, selon Sébastien Rouquette, expert en vols habités au CNES, invité sur France Culture le 22 avril dernier. 

Entre deux expériences, le spationaute a aussi le temps de s'amuser ! Thomas Pesquet aurait emporté avec lui l'intégrale de la série Kaamelott, pour se détendre ou réviser les règles du sloubi. Ce détail n'a pas échappé aux fans de la série, qui ont rapidement lancé une pétition pour que le film Kaamelott soit diffusé en avant-première dans l'ISS, pour l'astronaute français. Le film d'Alexandre Astier deviendra-t-il le premier long-métrage à être diffusé en avant-première dans l'espace ? Mystère...

On le sait, l'un des péchés mignons de Thomas Pesquet, c'est de photographier la Terre sous toutes les coutures depuis la Cupola, la plateforme d'observation. L'astronaute avait inondé les réseaux sociaux de photographies magnifiques lors de son premier vol, en 2016. Lors de cette nouvelle mission, il n'aura pas perdu de temps : il a déjà posté deux photos de la France vue depuis l'espace. Une image de Normandie, et une de Paris !

Alors, quels sont les lieux que vous arrivez à reconnaître avec cette vue de (très) loin ?

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche