Espace : Thomas Pesquet devient le premier commandant français de la Station spatiale internationale

Par Cécile D. · Publié le 5 octobre 2021 à 18h33
C'est un honneur prestigieux et surtout, c'est inédit : Thomas Pesquet est passé commandant de la Station spatiale internationale ce lundi 4 octobre, devenant le premier Français à occuper ce poste !

Il a seulement 43 ans, et il peut déjà se targuer de beaux exploits. Ce lundi 4 octobre, il ajoute un accomplissement de plus à une liste déjà longue : Thomas Pesquet est devenu le premier commandant français de la Station spatiale internationale.

Parti dans l'espace depuis près de six mois, il prend en charge l'équipage pour la dernière partie du voyage. Il prend donc la relève du Japonais Akihiko Hoshide et assurera les fonctions de commandant jusqu'en novembre, date à laquelle la mission prend fin et les astronautes sont renvoyés sur Terre.

Lundi 4 octobre, Akihiko Hoshide et Thomas Pesquet ont participé à une cérémonie de passation symbolique, au cours de laquelle le Français s'est vu remettre la clé de l'ISS. La vidéo est disponible sur le site de la NASA.

Thomas Pesquet s'est fendu d'un petit discours à cette occasion. « Je suis fier de représenter mon pays là-haut (...) Merci à tous les décideurs, tous les ingénieurs, tous les actifs du secteur spatial. Si aujourd’hui je deviens le premier commandant d’un véhicule spatial, c’est en grande partie à vous que je le dois », a affirmé le Français.

« Tu as été un formidable coéquipier et tu vas être un formidable commandant ! », l'a encouragé Akihiko Hoshide, qui a occupé ce poste les cinq derniers mois.

En tant que commandant, Thomas Pesquet est nommé responsable de ses collègues : ils sont six autres astronautes à habiter actuellement la Station spatiale. Trois autres personnes devraient arriver bientôt ; ils ont prévu de tourner le premier film de fiction dans l'espace.

Le commandant français devient le lien de l'ISS avec le sol. Il doit surveiller la bonne exécution des tâches distribuées aux astronautes, assurer une bonne entente entre les habitants. C'est désormais lui qui prendra les décisions en cas d'urgence, comme un incendie, une blessure ou une dépressurisation de l'habitacle.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche