Coronavirus : vers une accélération de la vaccination en entreprise ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 6 mai 2021 à 15h45 · Mis à jour le 6 mai 2021 à 15h45
Tandis que la France entame son plan de déconfinement, côté vaccins, le rythme s'accélère. Mais alors que de plus en plus de français peuvent se faire vacciner contre le coronavirus, la vaccination en entreprise piétine.

En France, la campagne de vaccination connait un coup d'accélérateur et pour cause, l'accès au vaccin contre le coronavirus s'ouvre à un public de plus en plus large. Désormais, tous les français de plus de 50 ans peuvent se faire vacciner à partir du 10 mai 2021. Pour ceux ayant moins de 50 ans et ne présentant pas de comorbidité, il leur est possible de réserver les créneaux restants la veille pour le lendemain sans limite d'âge. 

Mais la vaccination en entreprise serait-elle le pan oublié de cette campagne ? Au mercredi 5 mai 2021, 520 000 injections ont été réalisées par des médecins du travail dont 63 500 réalisées par les services santé du travail. En réponse à ce chiffre assez faible, Élisabeth Borne, ministre chargée du Travail et Laurent Pietraszewski, secrétaire d'État chargé des Retraites et de la Santé au travail, ont annoncé quelques mesures pour permettre d'accélérer la vaccination en entreprise.

Ainsi, 100 000 doses du vaccin AstraZeneca vont être livrées à la médecine du travail. Ce vaccin, qui est le seul a être proposé jusque là en entreprise, suscite cependant encore une certaine méfiance de la part des français qui lui préfèrent les vaccins à ARN messager tels que Pfizer ou Moderna. Mais désormais, le choix devrait également s'élargir pour les entreprises qui pourront ainsi faire vacciner leurs salariés avec d'autres vaccins que AstraZeneca.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche