Compteur Linky : les particuliers vont finalement devoir rembourser leur boîtier

Par Caroline J. · Publié le 1 juin 2021 à 10h26 · Mis à jour le 1 juin 2021 à 10h29
Mauvaise surprise pour de très nombreux Français détenteurs du compteur Linky puisque les abonnés vont finalement devoir rembourser le boîtier électrique jaune à compter de 2022.

Les pouvoirs publics avaient annoncé que les particuliers n’auraient pas à débourser un centime pour l’installation du compteur Linky. C’est ce qu’avait déclaré Éric Besson, alors ministre de l’Industrie et de l’Énergie, en 2011. Finalement, il n’en est rien. Les abonnés devront bel et bien rembourser le fameux petit compteur électrique intelligent dès 2022. Une mauvaise nouvelle donc pour les quelque 32 millions de foyers déjà équipés du compteur Linky.

Alors, combien faudra-t-il sortir de sa poche au final ? Selon Le Parisien, la Cour des comptes a estimé son montant à 5,7 milliards d’euros, ce qui correspond à 130 € par boîtier, fabrication et pose comprises. Ajoutez à cela les frais annexes.

Alors, pourquoi ce revirement de situation ? Comme l’expliquent nos confrères du Parisien, Enedis devait prendre à sa charge 5,39 milliards d'euros, dont 10% en provenance de ses fonds propres et le reste obtenu grâce à un emprunt auprès de la Banque européenne d’investissement. Mais un mécanisme de "différé de tarifaire" permet à Enedis de reporter à 2022 ce fameux remboursement. Conséquence ? Ce sera donc finalement aux abonnés de rembourser le coût du compteur Linky.

Reste à connaître la réaction des particuliers concernés suite à cette dernière annonce. On rappelle que le compteur Linky cumule les polémiques depuis son installation en 2015. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche