Exclu : Alain Ducasse se lance dans les biscuits, « je veux faire les meilleurs sablés du monde »

Par Elodie D. · Photos par My B. · Publié le 4 juillet 2021 à 20h20 · Mis à jour le 6 juillet 2021 à 12h08
Le chef étoilé Alain Ducasse nous a dévoilé en exclusivité son prochain projet : une manufacture de biscuits et sablés fins. Après le chocolat, le café et les glaces, Alain Ducasse veut faire «les meilleurs sablés du monde» !

Invité sur le plateau de notre émission live Tiktok, le chef Alain Ducasse et ambassadeur de la cuisine française à l’international, est revenu sur ses projets, Sapid et une Manufacture de biscuits. « Après le café, le chocolat, les glaces et sorbets, je vais certainement devenir biscuitier d’ici quelques mois », a annoncé le chef aux 18 étoiles au Michelin. Il souhaite y vendre des biscuits et sablés fins.

« C’est toujours un peu de travail de placer plusieurs choses différentes et je veux faire les meilleurs sablés du monde comme j’espère faire les meilleures glaces et sorbets du monde », confie-t-il pour expliquer les délais entre l'arrivée de l'idée et l'ouverture au public.

On lui doit le concept de « naturalité », une nourriture « bonne pour la santé des individus qui la consomment et bonne pour la planète », déclinée dans ses plats et dans ses ingrédients, qu’il va sourcer et même produire dans ses potagers et manufactures. Il a ainsi ouvert un potager à Versailles — dans le Hameau de la Reine — une Manufacture de Chocolat, une Manufacture de Café et maintenant une Manufacture de Glaces  !

Quand se pose la question d’un message à faire passer aux plus jeunes, « je suis très inquiet quand je vois les incendies qui sont en train de se propager, c’est certainement un peu à cause de nous donc il ne faut pas faire que constater, il faut agir quotidiennement et chacun doit apporter la pierre à l’édifice pour que la planète soit habitable par les milliards qui vont arriver. »

Dans son quotidien de chef, il est « précautionneux de tout utiliser ». « utiliser ce qui pousse dessus, ce qui pousse dessous et d’utiliser les racines pour faire un bouillon : d’être à zéro déchet » est possible selon Alain Ducasse, qui conclut en affirmant qu’on peut faire « aussi bon en faisant attention à la planète ».

Informations pratiques

Tarifs
Gratuit

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche