Covid : La Martinique confinée pour trois semaines dès ce vendredi soir

Par Caroline J. · Publié le 29 juillet 2021 à 09h16 · Mis à jour le 29 juillet 2021 à 09h16
Depuis plusieurs jours maintenant, la Martinique fait face à une flambée du nombre de nouvelles contaminations au covid-19. Pour freiner la progression du virus, le préfet de la Martinique a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement. D'une durée de 3 semaines, il entrera en vigueur à compter de ce vendredi 30 juillet 19h. On fait le point sur les restrictions en Martinique.

En raison de la progression du variant Delta sur son territoire, la Martinique est entrée dans une 4e vague. Selon les autorités, le département d’outre-mer a enregistré 2 241 nouveaux cas de Covid-19 en une semaine, entre le 12 et le 18 juillet 2021. Par ailleurs, 5 décès sont à déplorer. Quant au taux d’incidence, c'est-à-dire le nombre de cas sur 7 jours pour 100.000 habitants, il ne cesse de grimper, passant de 278 à 625 cette semaine. Enfin, le taux de positivité(proportion de tests positifs sur l'ensemble des analyses) est désormais de 16,4% contre 10% il y a une semaine. 

« Le système hospitalier est aujourd’hui dans une situation de saturation », a d'ailleurs confié lors d’une conférence de presse Olivier Coudin, le directeur général adjoint de l’ARS de Martinique. Une pression hospitalière confirmée par Martin Hirsch. Invité ce jeudi 29 juillet sur RTL, le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris a ainsi déclaré : « Nous allons accueillir des malades de la Martinique en métropole dans les prochains jours ».

Alors, face à cette inquiétante flambée épidémique, le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, a décidé de prendre de nouvelles mesures restrictives. Après avoir instauré un couvre-feu et décidé de fermer les restaurants dans des espaces clos, le préfet annonce la mise en place d'un nouveau confinement d'une durée de trois semaines, avec une entrée en vigueur à partir de ce vendredi 30 juillet 19h et « une clause de revoyure mi-août ».

Par ailleurs, le couvre-feu, fixé aujourd’hui à 21h, est ramené à 19h à compter de ce vendredi. Avec ce nouveau confinement, les motifs impérieux font aussi leur retour : « tout déplacement au-delà d’une limite de 10 km autour du domicile sera soumis à une attestation », a déclaré le préfet lors d'une conférence de presse ce 28 juillet. Retour également de « la règle des six » personnes dans la sphère privée. En revanche, les commerces, qu'ils soient essentiels ou non essentiels, et « où le masque est porté », seront autorisés à rester ouverts pendant ce reconfinement.

Par ailleurs, tout comme en métropole, le pass sanitaire dans certains lieux culturels est désormais obligatoire depuis le 21 juillet dernier.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche