Covid : la France est l'un des pays les plus vaccinés du G20

Par Graziella L. · Publié le 28 août 2021 à 10h21
Après un début raté pour la campagne de vaccination en France, le pays est désormais en troisième position des plus vaccinés parmi les 20 pays les plus industrialisés de la planète.

La campagne de vaccination débutée le 27 décembre 2020 en France n'avait pas été une réussite dans ses premières semaines. Mais depuis le 12 juillet et les annonces d'Emmanuel Macron, la France fait partie des pays les plus vaccinés du G20, en troisième position derrière le Canada et l'Espagne, annonce le Journal du Dimanche.

En retard sur l'Allemagne jusqu'à la mi-juillet, le taux de vaccination des français est désormais supérieur de sept points. À partir du mois de mai, la France a ouvert progressivement la vaccination à l'ensemble de la population, en retard sur Israël qui avait déjà vacciné 60% de la sienne. Cela a permis de vacciner rapidement ceux qui le souhaitaient mais la campagne a connu une nouvelle difficulté fin juin, face aux indécis et aux sceptiques. Le 12 juillet 2021, le président de la République impose alors le pass sanitaire dans les lieux publics, permettant à la France de passer de 36 millions de primo-vaccinés à 48 millions en un mois.

Actuellement, la France est donc parmi les pays les plus vaccinés des 20 pays les plus industrialisés de la planète avec 71% de personnes ayant reçu au moins une dose. Si le Canada et l'Espagne sont toujours plus vaccinés que la France, le pays a désormais dépassé de peu le Royaume-Uni. Cependant, les Britanniques ont mieux vacciné leur population âgée et la plus à risque, tandis que la France met l'accent sur les plus jeunes. La Grande-Bretagne n'a pour le moment pas décidé d'ouvrir la vaccination aux 12-16 ans, par précaution.

Dans le monde, de nombreux pays sont en avance sur la France, notamment les Emirats arabes unis, le Portugal, Malte ou encore le Danemark, avec plus de 75% de leur population vaccinée. La France fait aujourd'hui face à un nouveau ralentissement de la campagne de vaccination, alors que les 50 millions de primo-vaccinés ne seront pas atteints fin août comme le souhaitait le gouvernement, et ce, malgré les mesures restrictives.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche