Covid : la dose de rappel est-elle nécessaire pour conserver le pass sanitaire ?

Par Cécile D. · Publié le 30 août 2021 à 11h28
Les premières doses de rappel contre le Covid-19 devraient être injectées dès le 1er septembre, selon le calendrier du gouvernement. Ces troisièmes doses vont-elles devenir nécessaires pour conserver le pass sanitaire, obtenu en complétant le schéma vaccinal ?

Près de 43 millions de Français ont complété leur schéma vaccinal à ce jour : ils ont reçu leurs deux doses de vaccin, ou leur dose unique s'ils ont déjà attrapé le Covid-19, ou s'ils ont reçu une dose de vaccin Janssen. En France, il y a donc 43 millions de pass sanitaires créés à partir de certificats de vaccination.

Alors que la campagne de rappel vaccinal débute ce 1er septembre 2021, une question se pose : la troisième dose proposée aux personnes à risque va-t-elle bientôt devenir nécessaire pour conserver le pass sanitaire ? Les personnes qui ont eu leurs deux injections vont-elles perdre leur pass si elles ne font pas leur dose de rappel ?

Que vous soyez éligible ou non pour recevoir cette dose de rappel, pas de panique : cette troisième injection est complémentaire, mais pas obligatoire. « Il n’y aura pas d’impact de la troisième dose sur le pass sanitaire. Que vous alliez prendre votre rappel ou non, vous garderez le bénéfice du pass sanitaire », a promis le ministre de la Santé Olivier Véran lors de son allocution du jeudi 26 août.

Votre pass sanitaire ne vous sera donc pas retiré si vous choisissez de ne pas faire ce rappel vaccinal. Ceux qui se feront injecter une troisième dose recevront un nouveau pass « sur lequel il sera marqué 3/3 », a précisé le ministère de la Santé. Le gouvernement ajoute également que l'ancien document (celui que vous utilisez actuellement) restera valable. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche