Covid et rappel vaccinal : les rendez-vous sont ouverts, comment obtenir sa troisième dose ?

Par Cécile D. · Publié le 30 août 2021 à 10h17
Olivier Véran l'a confirmé ce 26 août 2021 : certains Français vont pouvoir bénéficier d'une dose de rappel en septembre - octobre 2021, pour renforcer leur immunité face au Covid. Les rendez-vous pour obtenir cette nouvelle injection ouvrent ce lundi 30 août 2021. Pour prendre rendez-vous et obtenir cette troisième dose, plusieurs moyens sont possibles.

La campagne de rappel vaccinale se met en place : ce 26 août 2021, Jean Castex et Olivier Véran ont dévoilé plusieurs informations concernant cette troisième dose que certains Français vont recevoir cet automne. 

Les personnes de 65 ans et plus, mais aussi les personnes vulnérables qui risquent de développer des formes graves du virus sont donc prioritaires pour recevoir cette dose de rappel, soit environ 18 millions de personnes. Mais comment peuvent-ils y accéder ?

Le Premier ministre et le ministre de la Santé ont expliqué que les personnes résidant en Ehpad seront vaccinées là-bas, entre la mi-septembre et la mi-octobre. « Nous voulons aller vite », a assuré Olivier Véran.

Pour les autres, le ministre indique que les créneaux de rendez-vous ouvriront dès le lundi 30 août : il est possible d'obtenir la piqûre de rappel en se faisant vacciner en pharmacie, chez son médecin traitant, ou dans un centre de vaccination. Olivier Véran rappelle que cette troisième dose sera soit un vaccin Pfizer, soit un vaccin Moderna, quel que soit le vaccin que l'on ait reçu lors de la primo-vaccination.

La prise de rendez-vous est donc ouverte dès ce lundi 30 août ; en revanche, les premières piqûres de rappel ne seront pas faites avant le mercredi 1er septembre.

Si la campagne de rappel débute dès ce 30 août, la majorité des personnes concernées ne pourront pas recevoir leur dose avant a mi-octobre : il faut respecter un délai de six mois entre la deuxième et la troisième injection.

« Ceux qui le souhaitent pourront recevoir leur piqûre de rappel en même temps que leur vaccin contre la grippe, ils pourront le demander », a indiqué le ministre. Le gouvernement et les autorités de santé recommandent en effet d'effectuer les deux actions en même temps, afin que les deux campagnes de vaccination ne connaissent pas de retard. La Haute Autorité de la Santé avait assuré, quelques jours auparavant, qu'il n'y avait aucun danger à réaliser les deux injections au même moment.

Le document de la Direction Générale de la Santé apporte une précision supplémentaire sur cette dose de rappel : les personnes qui ont contracté le virus après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin n'ont pas besoin d'une troisième injection. « À ce jour, les patients ayant contracté la Covid-19 postérieurement à leur premier schéma vaccinal ne doivent pas se voir proposer de dose de rappel », lit-on dans ce communiqué.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche