Bouchons à Paris et en Île-de-France : explosion des embouteillages en septembre 2021

Par Alexandre G.
D'après les données du site Sytadin et de Bison Futé, le volume d'encombrement des routes d'Île-de-France a augmenté en septembre 2021 de 22% depuis l'année dernière, et de 16% par rapport à 2019. Avec la fin de l'été et du télétravail obligatoire, les automobilistes se retrouvent coincés dans des embouteillages, notamment aux heures de pointe. Des bouchons qui sont également à l'origine d'une dégradation de la qualité de l'air dans la région.

Toujours plus de bouchons sur les routes d'Île-de-France. Depuis le début du mois de septembre 2021, la fin de l'été et la rentrée riment avec embouteillages pour les automobilistes franciliens. D'après les données de Bison Futé, le volume d'encombrement des routes en Île-de-France atteint des sommets, avec une hausse de 22% par rapport à 2020 et de 16% depuis 2019.

D'ailleurs, le même constat est enregistré par Sytadin, le site officiel de la direction des routes d'Île-de-France. Près de 450 kilomètres de bouchons cumulés le 6 septembre vers 9h du matin, plus de 600 kilomètres constatés le 14 septembre à la même heure : le trafic routier connait des cumuls "exceptionnels" en Île-de-France. Si l'on se penche sur les chiffres, de 7h à 9h du matin, les bouchons cumulent en moyenne sur 120 km de routes. De 16h à 20h, cette donnée explose avec une moyenne de plus de 150 km de bouchons cumulés. À noter qu'en Île-de-France, il n'y a jamais moins de 50km d'embouteillages cumulés sur les routes en dehors des horaires de nuit (de 20h30 à 6h30). 

Comment expliquer cette explosion des bouchons en Île-de-France depuis début septembre ? "On a sur les quinze derniers jours, quasiment la totalité (des embouteillages cumulés) qui était supérieure à ceux de 2019", explique Vincent Martinier, directeur de la communication de TomTom à BFM Paris. "Donc oui, on peut parler d'une certaine forme de dégradation et surtout aux heures de pointe", estime le responsable de l'entreprise de GPS. D'après lui, cette spectaculaire hausse peut s'expliquer par "la reprise d'un ancien modèle, de retourner au bureau", avec la fin du télétravail et des confinements successifs. 

Par conséquent, c'est aussi la pollution et la qualité de l'air qui pâtissent de ce phénomène. Et pour cause ! L'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air, Airparif, a remarqué une baisse de 30% du taux de dioxyde d'azote rejeté dans l'air lors de la Journée sans voiture, organisée dimanche 19 septembre dans la capitale. Airparif souligne également que 56% des émissions de dioxyde d'azote sont générées par le trafic routier. 

380 km de bouchons sur les routes d'Île-de-France ce mercredi, deux fois plus qu'en moyenne380 km de bouchons sur les routes d'Île-de-France ce mercredi, deux fois plus qu'en moyenne380 km de bouchons sur les routes d'Île-de-France ce mercredi, deux fois plus qu'en moyenne380 km de bouchons sur les routes d'Île-de-France ce mercredi, deux fois plus qu'en moyenne Circulation : Plus de 605 km de bouchons sur les routes d'Île-de-France, ce mardi 14 septembre
La région Île-de-France connaît, ce mardi 14 septembre 2021, un trafic inhabituel : plus de 605km de bouchons enregistrés dans la matinée. Le trafic est jugé ”exceptionnel” par Sytadin. [Lire la suite]

30km/h à Paris : le trafic routier en baisse de 4% selon une étude30km/h à Paris : le trafic routier en baisse de 4% selon une étude30km/h à Paris : le trafic routier en baisse de 4% selon une étude30km/h à Paris : le trafic routier en baisse de 4% selon une étude 30km/h à Paris : le trafic routier en baisse de 4% selon une étude
Depuis le 30 août 2021, les automobilistes doivent désormais respecter la limitation de vitesse à 30km/h partout dans Paris, à l'exception de quelques axes majeurs. D'après une récente étude du GPS Coyotte, qui mesure l'impact de la mesure sur la première quinzaine de septembre, la vitesse s'est légèrement réduite (-1km/h en moyenne) et le trafic a nettement diminué : -4%. [Lire la suite]

110km/h sur les autoroutes : Djebbari tacle Hidalgo et s'oppose à abaisser la vitesse maximale110km/h sur les autoroutes : Djebbari tacle Hidalgo et s'oppose à abaisser la vitesse maximale110km/h sur les autoroutes : Djebbari tacle Hidalgo et s'oppose à abaisser la vitesse maximale110km/h sur les autoroutes : Djebbari tacle Hidalgo et s'oppose à abaisser la vitesse maximale 110km/h sur les autoroutes : Djebbari tacle Hidalgo et s'oppose à abaisser la vitesse maximale
En pleine campagne pour la présidentielle de 2022, la maire de Paris s'est prononcé en faveur d'une baisse de la vitesse maximale sur les autoroutes, de 130 à 110km/h partout en France. Le ministre délégué chargé des Transports lui répond ce mercredi 22 septembre 2021 et s'oppose au nom du gouvernement à la mise en place d'une telle mesure, avec au passage de nombreux pics envoyés à l'édile socialiste. [Lire la suite]

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche