Une pénurie d'iPhone 13 à Noël ? Apple ne pourra pas produire autant de téléphones que prévu

Par Cécile D. · Publié le 13 octobre 2021 à 10h32
Le géant américain subit lui aussi les affres de l'offre et de la demande. Apple a présenté son dernier-né, l'iPhone 13, en septembre dernier. Ce nouveau smartphone ne pourra cependant pas être entre toutes les mains à Noël : une pénurie de puces électroniques met à mal la production d'iPhone.

Mi-septembre, Apple a présenté, lors de sa traditionnelle keynote, ses nouveaux produits : quatre modèles d'iPhone 13, dont les prix varient de 700 à 1100 dollars. A chaque nouvelle sortie de produit, Apple attire des millions de clients, prêts à tout pour obtenir les dernières créations de la marque à la pomme. Cette année, nombre d'entre eux risquent d'être déçus en ne trouvant pas le smartphone tant attendu sous le sapin.

Les voitures, les consoles de jeux vidéo... Et maintenant, les smartphones. Le monde fait face à une pénurie de composants électroniques essentiels à la construction de nombreux produits. Ce déficit de matières premières paralyse certaines industries et crée une grande frustration pour les clients : la PS5, sortie en novembre 2020, n'est toujours pas produite en quantité suffisante pour satisfaire toutes les demandes.

Apple s'apprête à vivre les mêmes difficultés : l'agence de presse américaine Bloomberg a annoncé que l'entreprise à la pomme allait probablement devoir réduire ses objectifs de production d'iPhone 13 en 2021.

En raison d'une pénurie de puces électroniques, Apple ne devrait pas être capable de produire les 90 millions d'iPhone 13 prévus entre octobre et décembre 2021. Le géant américain devrait revoir ses chiffres à la baisse, amputant ses objectifs d'au moins 10 millions d'unités.

Selon nos confrères du Parisien, Apple est l'un des plus grands acheteurs de puces électroniques au monde. Cette pénurie pourrait donc mettre à mal le futur de l'entreprise, d'autant plus que les iPhone ne sont pas les seuls produits à être impactés par cette situation.

Les iPad et les Apple Watch serie 7 fonctionnent eux aussi avec des puces électroniques. Apple avait prévenu, quelques mois auparavant, que les livraisons d'iPad seraient contrariées par des contraintes d'approvisionnement. Les objectifs de production de l'Apple Watch serie 7 ont, eux aussi, été revus à la baisse.

L'agence Bloomberg indique que les délais de livraison de composants électroniques aux entreprises continuent d'augmenter : ils sont passés à 21,7 semaines en septembre dernier, soit près de cinq mois. Ce retard se répercute donc sur les productions de nombreux produits, dont les téléphones.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche