Tour Triangle à Paris : le chantier a démarré, déclare le groupe Unibail

Par Cécile D., Laurent P., Alexandre G. · Publié le 10 février 2022 à 11h55
Avec un peu de retard, le chantier est enfin lancé. Le groupe Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé que les travaux de construction de la controversée Tour Triangle ont débuté ce jeudi 10 février 2022.

Le projet de la Tour Triangle à Paris se concrétise enfin ! Le groupe Unibail-Rodamco-Westfield a annoncé, ce jeudi 10 février 2022, que le chantier de construction débutait officiellement à Paris. Cette tour, construite dans le 15e arrondissement de la capitale, devrait culminer à 180 mètres de hauteur, avec 42 étages. Elle sera la troisième tour la plus haute de Paris, derrière la Tour Montparnasse et la Tour Eiffel.

Ce projet coûte 660 millions d'euros, financés en partie par l'assureur Axa. Dans un communiqué, le groupe Unibail, promoteur de ce chantier, assure que « nous maintenons un contrôle strict des investissements et des coûts, tout en continuant de développer de nouveaux actifs […] Parmi ces actifs figure notre projet de bureaux de la tour Triangle à Paris, en partenariat avec AXA IM Alts, dont la construction a commencé », indiquait le président Jean-Marie Tritant, dans le communiqué de résultats annuels du groupe.

« La Tour Triangle sera un atout pour le développement économique et le rayonnement de la capitale », explique également Unibail. Et de poursuivre : « Le projet générera pendant sa construction plus de 5 000 emplois directs et indirects ». Un soutien financier bienvenu, alors que le groupe essuie les plâtres de la crise, après la longue fermeture des magasins de ses centres commerciaux pendant les confinements successifs.

Ces arguments ont cependant du mal à convaincre. Cette Tour Triangle est loin de faire l'unanimité, notamment auprès des riverains du 15e arrondissement, qui redoutent déjà les problèmes engendrés par un chantier de cette taille dans leur arrondissement. Philippe Goujon, maire LR de ce quartier, s'était d'ailleurs vivement opposé à ce projet de construction.

Cette tour a également fait l'objet de quelques scandales : une enquête préliminaire avait été ouverte pour favoritisme, mi-octobre. La justice s'est penchée sur le projet de la Tour Triangle à Paris. Le 11 octobre 2021, Le Parisien révélait que le parquet national financier avait ouvert en juin une enquête préliminaire sur des soupçons pour « favoritisme » et « recel de favoritisme » autour du projet qui doit être construit à côté du Parc des expositions de la porte de Versailles, dans le sud de la capitale. 

À l'origine de ce signalement, on retrouve la maire du 7e arrondissement, Rachida Dati. En juillet 2020, la principale opposante de la majorité municipale prévenait la justice à ce sujet. Quelques mois plus tard, en février 2021, c'était l'association Anticor qui déposait plainte avec constitution de partie civile. Le signalement et le dépôt de plainte se basaient sur un rapport de la chambre régionale des comptes d'Île-de-France, qui avait estimé en juillet 2020 que le projet de Tour Triangle avait été « inséré de façon critiquable dans l'enceinte du Parc des expositions de la porte de Versailles. » 

Surtout, la principale faute à attribuer à la ville de Paris serait d'avoir indemnisé de 263 millions d'euros le concessionnaire du parc des expositions, Viparis (filiale d'Unibail-Rodamco) « pour un préjudice non démontré », soulignait le rapport. En clair, la municipalité s'est empressée d'attribuer un nouveau contrat à Viparis pour utiliser les installations, juste après avoir résilié sa concession de manière anticipée. Ainsi, la ville de Paris « s'est privée d'une ressource nette tout une provoquant une distorsion de concurrence pour l'attribution du nouveau contrat », estimait la chambre régionale des comptes. 

Informations pratiques

Lieu

1 place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche