Covid : les personnes de groupe sanguin O mieux protégées contre le coronavirus, selon une étude

Par Graziella L. · Publié le 6 février 2022 à 15h03
Depuis le début de la pandémie, certaines études estiment que les personnes du groupe sanguin O seraient mieux protégées du Covid. D'après un chercheur français, cela se vérifie en effet, mais le lien n'est pas considérable.

Faites-vous partie des derniers résistants à ne pas avoir attrapé le Covid-19 depuis deux ans ? Vérifiez votre groupe sanguin, car si vous êtes O, tout peut s'expliquer. Dès 2020, des études ont estimé que le groupe O protégeait mieux de la transmission que les autres groupes, et plus récemment, le chercheur français Jacques Le Pendu a confirmé ce lien de cause à effet.

Cependant, la protection supplémentaire reste minime, et elle ne s'applique qu'au variant Delta, puisqu'aucune étude ne s'est encore penchée sur la conjonction entre le groupe sanguin et le variant Omicron. Selon Jacques Le Pendu, directeur de recherche en immunologie, "il y a un petit lien, pas considérable, entre groupe sanguin et infection au Sars-Cov-2". Les personnes du groupe O auraient un risque de contamination diminué de 20% tandis que celles du groupe A seraient au contraire moins protégées de 20%.

En France, les groupes sanguins ne sont pas répartis de manière équitable dans la population : 44% du groupe A, 42% du groupe O, 10% du groupe B et 4% seulement du groupe AB. Le groupe sanguin permet de renseigner les chercheurs sur les anticorps de la personne, qui a soit des anticorps anti-A, soit anti-B, ou bien les deux pour le groupe O. Mais le groupe sanguin n'est qu'une donnée parmi d'autres, la protection du groupe O reste donc relative et n'empêche pas la nécessité de respecter les gestes barrières.

Pour les patients en réanimation, il y a un effet protecteur pour les O, mais tout aussi léger et partiel. Selon Jacques Le Pendu, "vous avez de meilleures chances de vous en sortir… et un peu plus vite", si vous êtes de ce groupe sanguin plutôt qu'un autre. En effet, les personnes de groupe O risquent moins de thromboses et de défauts de coagulation. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche