Covid : les Français respectent de moins en moins les gestes barrières

Par Cécile D. · Photos par Rizhlaine F. · Publié le 8 novembre 2021 à 18h34
Les embrassades et les poignées de main reviennent, le masque disparaît peu à peu. L'étude de Santé publique France dévoile que les gestes barrières sont de plus en plus ignorés, une négligence qui a des conséquences sur la situation sanitaire du pays.

Se laver les mains régulièrement, respecter la distanciation sociale, porter le masque, éviter de se toucher le visage... Après près de deux ans de pandémie, les efforts se relâchent. C'est ce que révèle l'étude de Santé Publique France, publiée le 14 octobre dernier : les gestes barrières sont de moins en moins respectés par les Français ces derniers mois.

Cette étude sort alors que Jean Castex alertait les Français sur une reprise inquiétante de l'épidémie, le vendredi 5 novembre 2021. Entre le mois de juillet et celui d'octobre, les citoyens ont relâché leurs efforts et respectent moins les gestes barrières. L'étude de Santé publique France, réalisée à partir de déclaration de personnes interrogées, montre que 59% des Français continuent de ne pas s'embrasser ou de se serrer la main, contre 63% au début de l'été. Les bons comportements sont aussi en baisse sur la question du lavage de mains (on passe de 60 à 59%), sur celle du regroupement de personnes (baisse de 32 à 30%). En octobre, 66% des personnes déclarent toujours porter systématiquement leur masque en public, ils étaient 68% en juillet.

Ces chiffres, qui peuvent paraître encore raisonnables, sont plus frappants lorsqu'on les compare à la même période, l'année dernière. En septembre 2020, 74% des sondés portaient leur masque systématiquement, 70% refusaient de serrer la main aux autres et 66% continuaient de se laver les mains régulièrement.

Santé publique France souligne donc l'abandon massif du port du masque, notamment en extérieur, mais aussi le retour des contacts physiques : 65% des Français s'autorisent à nouveau à faire la bise ou à serrer leurs amis et collègues dans leurs bras. Un pourcentage qui a presque doublé par rapport au mois de mars 2021, bien que ces pratiques soient toujours délaissées par une partie de la population : avant l'arrivée de la pandémie, 91% des Français saluaient leurs pairs de cette façon. Même schéma observé pour la poignée de mains : 59% des sondés la pratiquent à nouveau avec les gens qu'ils connaissent.

La France fait donc office de mauvaise élève en Europe : elle et le Royaume-Uni récoltent les deux bonnets d'âne en matière de respect des gestes barrières, selon une enquête de l'IFOP dévoilée en octobre. La France se démarque notamment par ses mauvais comportements en cas de toux ou d'éternuement. A peine plus de la moitié des adultes se couvrent le visage en cas de toux, et seulement 27% d'entre eux se lave les mains après s'être mouché. 

Si ces comportements sont compréhensibles, après des mois difficiles à suivre des règles strictes, le professeur Jean-François Timsit, chef du service de réanimation de l’hôpital Bichat, rappelle cependant que les efforts doivent se poursuivre. « On se retrouve tous à l'intérieur avec de moins en moins envie d'avoir le masque sur le nez pour discuter avec les gens autour de nous et donc on prend un risque supplémentaire », soulignait l'expert sur LCI.

« Tous les endroits où on peut passer plusieurs heures sont des endroits à haut risque de contamination », ajoute le Dr Antoine Flahaut, épidémiologiste, sur France Info.

Sur son site, l'Assurance maladie rappelle les gestes barrières avec une affiche simple :
Covid : les Français respectent de moins en moins les gestes barrièresCovid : les Français respectent de moins en moins les gestes barrièresCovid : les Français respectent de moins en moins les gestes barrièresCovid : les Français respectent de moins en moins les gestes barrières

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche