Covid : Les États-Unis envisagent de durcir les conditions d'entrée sur leur territoire

Par Manon C., Caroline J. · Mis à jour le 2 décembre 2021 à 15h50 · Publié le 2 décembre 2021 à 11h26
Après 18 mois de fermeture, les Etats-Unis rouvraient enfin leurs frontières aux voyageurs européens et britanniques complètement vaccinés le 8 novembre dernier. Mais avec l'apparition du variant Omicron, l'administration Biden envisage de durcir les conditions d'entrée sur le territoire états-unien.

Pendant toute la durée de la pandémie, les États-Unis ont conservé des mesures strictes concernant leurs frontières : en mars 2020, un "Travel ban" avait ainsi été mis en place par l'administration Trump, pour limiter le nombre de voyageurs entre les Etats-Unis et l'Europe.  

Après des mois de fermeture, la Maison Blanche annonçait le 15 octobre la réouverture des frontières américaines, qui ont bel et bien rouvert le 8 novembre dernier aux voyageurs vaccinés en provenance de plusieurs pays, à savoir les 26 pays européens de l'espace Schengen, dont la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, ou encore la Suisse et la Grèce, mais aussi la Grande-Bretagne, l'Irlande, la Chine, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Iran et le Brésil

Mais ce jeudi 2 décembre, le Washington Post a déclaré que le Président Biden devrait annoncer, dans la journée, de nouvelles conditions plus strictes pour entrer aux Etats-Unis, afin du faire face à l'apparition du nouveau variant Omicron. D'après le quotidien, les voyageurs entrant dans le pays devront être testés négatif moins de 24 heures avant d'embarquer, et l'administration Biden réfléchirait même à imposer un deuxième test dans les trois à cinq jours suivant leur arrivée sur le territoire.

De même, les Etats-Unis envisageraient d'imposer un isolement de 7 jours à tous les voyageurs, que leur test de dépistage soit positif ou négatif ; les voyageurs resquilleurs encourant des amendes

Pour rappel, concernant la vaccination obligatoire, six vaccins différents sont acceptés par les USA : Pfizer/BioNTechModernaAstraZenecaJohnson & JohnsonSinopharm et Sinovac, soit ceux approuvés jusqu’ici par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les conditions actuelles d'entrée aux Etats-Unis sont les suivantes :

En plus d'une preuve de vaccination complète, les voyageurs souhaitant se rendre aux Etats-Unis doivent réaliser un test de dépistage 72 heures avant le vol et présenter ce test négatif avant d’embarquer. Par ailleurs, un système de suivi des voyageurs est mis en place par les compagnies aériennes, a fait savoir le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison-Blanche, Jeff Zients.

Enfin, une attestation "Passenger Disclosure and Attestation to the United States of America" doit également être renseignée et présentée avant l'embarquement. 

Selon les dernières déclarations du gouvernement Biden, les moins de 18 ans n’ont pas besoin de prouver qu’ils ont été vaccinés.

Toutefois, les enfants de plus de 2 ans voyageant avec un adulte vacciné doivent présenter un test anti-Covid négatif, réalisé dans les trois jours précédant leur embarquement. Ceux voyageant seuls ou accompagnés d'un adulte non-vacciné doivent quant à eux présenter un test négatif au covid-19 effectué dans les 24 heures avant le vol.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche