La Nasa prévoit de faire s'écraser l'ISS dans le Pacifique en 2031

Par Graziella L. · Publié le 3 février 2022 à 17h21
La Nasa a annoncé sa volonté de mettre l'ISS à la retraite d'ici 2031, afin de passer le flambeau au secteur privé. Pour cela, la station spatiale internationale viendra s'écraser dans le Pacifique.

Il faut déjà se préparer à dire au revoir à la station spatiale internationale, occupée depuis 2000. La Nasa souhaite mettre à la retraite cet engin spatial où les astronautes de différents pays viennent accomplir leurs missions, afin de laisser la place au secteur privé. En janvier 2031, la Nasa prévoit de faire s'écraser l'ISS au sein de l'Océan Pacifique, au point Nemo.

L'agence américaine soutient que l'ISS va devenir trop coûteuse à entretenir. Elle a déjà obtenu un sursis puisque son fonctionnement devait prendre fin en 2015. L'installation d'un nouveau module a permis de continuer d'assurer la sécurité des astronautes jusqu'en 2030.

Aujourd'hui, le transport des astronautes vers l'ISS n'est déjà plus assuré par la Nasa, mais par SpaceX, une entreprise privée. Dans le domaine de l'espace, le secteur privé est de plus en plus plébiscité et les bases spatiales qui serviront à la collaboration scientifique seront construites par ces entreprises, avec néanmoins l'aide de la Nasa.

L'endroit choisi pour accueillir l'ISS pour l'éternité est le point Nemo, où plus de 260 débris spatiaux résident déjà. Ce point dans l'océan est le plus éloigné des terres émergées, considéré comme le pôle maritime d'inaccessibilité. Une fin tranquille pour l'ISS, et un beau clin d'oeil, puisque les astronautes sont les humains les plus proches du point Nemo lorsqu'ils sont à bord de l'engin spatial !

Cependant, avant de provoquer le crash de l'ISS, la Nasa compte bien utiliser les dernières années pour faire des découvertes importantes et permettre l'exploration de l'espace lointain. Robyn Gatens, directrice de l'ISS au siège de la Nasa, évoque la volonté de s'appuyer sur le "partenariat mondial fructueux pour vérifier les technologies d'exploration et de recherche humaine afin de soutenir l'exploration de l'espace lointain, de continuer à faire profiter l'humanité des avantages médicaux et environnementaux, et de jeter les bases d'un avenir commercial en orbite terrestre basse".

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche