Journée de la lutte contre le gaspillage alimentaire : les réflexes simples à adopter

Par Rizhlaine F.
À l'occasion de la journée de la lutte contre le gaspillage alimentaire ce samedi 16 octobre 2021, on vous dévoile quelques gestes simples à adopter pour éviter le gâchis.

La journée de la lutte contre le gaspillage alimentaire, ça se passe ce samedi 16 octobre 2021 en France. C'est l'occasion de passer en revue les gestes simples à adopter au quotidien pour limiter le gâchis à son échelle. S'il s'agit là d'un devoir collectif, vous avez aussi un intérêt personnel participer à cette lutte puisque cela vous permet notamment de faire des économies ! 

Mais avant d'en venir aux gestes clés, prenons le temps de nous poser une question simple en apparence mais dont la réponse n'est pas forcément une évidence : pourquoi faut-il lutter contre le gaspillage alimentaire ? La surconsommation et les gâchis alimentaire ont un impact environnemental : la production des aliments est une source de pollution. Ainsi, plus on consomme, plus on produit et plus on pollue. Pourtant nos achats ne reflètent pas forcément ce que nous consommons réellement. Ainsi le gâchis alimentaire c'est rendre inutile les efforts fournis pour produire un aliment. Cela contribue également à augmenter le volume des déchets à traiter.

La bonne nouvelle, c'est qu'on peut y faire quelque chose. Ce faisant, vous pouvez non seulement faire des économies comme nous vous le disions plus tôt, mais aussi faire preuve de solidarité envers des personnes dans le besoin. Sans effort 

Le doggy-bag, l'allier des gourmets

Il fut un temps ou à Paris, on pouvait se sentir gêné à l'idée de demander un doggy-bag au restaurant lorsque nous étions repus face à un plat copieux que nous ne pouvons terminer. Désormais le malaise a changé de camp et à présent nous avons davantage de mal à renvoyer une assiette encore trop pleine. Alors, plus question d'hésiter : si vous ne pouvez finir votre plat, réclamez un doggy-bag. Depuis le 1er juillet 2021, ces derniers sont obligatoires dans le milieu de la restauration. Vous pourrez alors tranquillement garder les restes pour plus tard. Si vous ne vous sentez pas de les finir, vous pouvez opter pour la seconde solution : les donner à des gens dans le besoin. Et ça, ça n'a pas de prix. 

Optimiser ses courses

La première chose à faire, c'est de faire sa liste de courses et de bien prévoir ses repas. Le conseil peut paraître idiot et pourtant ! On imagine que vous vous êtes déjà retrouvés à faire des courses "improvisées" : on parie que ce jour là votre panier s'est rempli de produits qui vous ont tenté au fur et à mesure que vous arpentiez les rayons. Les avez-vous réellement consommés jusqu'au bout ? 
L'organisation est donc la clé. Autre réflexe à adopter : le choix d'un produit selon la date limite de consommation (DLC). Plutôt que de chercher systématiquement la DLC la plus éloignée avec l'idée que le produit serait encore plus frais, faisons preuve de stratégie : si vous comptez consommer très prochainement un produit, optons plutôt pour une DLC courte. En plus, certaines enseignes ou applications à l'exemple de Frichti proposent ces produits là à un prix réduit ! 

La tournée des invendus

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, certains commerces et restaurants proposent des paniers d'invendus proposés à bas prix ou gracieusement. On peut notamment les retrouver sur l'application Too Good to Go. D'autres concepts existent également notamment Hors-Normes qui vous livre des paniers de fruits et légumes bio pas beaux, pas tout jeunes mais totalement consommables !

Faire avec ce qu'on a

Vous ne savez pas quoi faire de ce qui reste dans votre frigo ? Plutôt que de jeter, apprenons plutôt à les cuisiner avec ce qui reste. Une bonne manière de développer vos compétences de cordon bleu. Si l'inspiration vous manque, certains sites ou applications comme Frigo Magic vous proposent de renseigner les produits qui vous restent pour vous suggérer des recettes avec ce que vous avez ! 

Si l'idée vous tente, vous pouvez pousser le concept encore plus loin en participant à des Disco Soupes. Ces sessions de cuisine en collectif vous proposent de préparer des plats à partir des produits invendus récupérés auprès de marchés, de restos, ou tout simplement de ce qui reste chez vous, le tout dans une ambiance festive. L'idée est généralement ensuite de les distribuer gratuitement ou de les proposer à un prix libre. Un bon plan pour se socialiser, s'éclater entre potes, tout en réalisant une bonne action !  

Informations pratiques

Dates et Horaires
Le 16 octobre 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche