Pass sanitaire : 39% des Français ne sont pas retournés dans un lieu culturel depuis juillet 2021

Par Cécile D. · Photos par Elodie D. · Publié le 27 octobre 2021 à 19h41
Ils avaient pour habitude d'aller au cinéma, au musée, dans une salle de concert... Depuis la mise en place du pass sanitaire, le 21 juillet dernier, 39% des Français ne sont toujours pas retournés dans leurs lieux de culture habituels.

Depuis le 21 juillet 2021, les lieux culturels et de loisirs en France ne sont accessibles que sur présentation du pass sanitaire. Depuis le 21 juillet, une portion significative des Français n'a plus mis un pied dans ces lieux. Selon une étude Harris Interactive commandée par le gouvernement, dont les résultats sont publiés dans le journal Le Monde, 39% des Français ont déclaré ne pas être retournés dans un lieu culturel depuis la mise en place du pass sanitaire, alors qu'ils avaient l'habitude d'y aller avant.

Près de 40% de la population refuse d'entrer dans un musée, un cinéma ou une salle de concert depuis cet été, alors que 88% des Français profitaient de ces lieux culturels avant la pandémie. Près d'un tiers des personnes interrogées ajoutent également qu'elles se rendent moins souvent dans ces établissements. Sont-ils tous des anti-pass convaincus ?

Une certaine réticence face au pass sanitaire est clairement évoquée dans les conclusions de cette étude commandée par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Cependant, tous n'évoquent pas les mêmes raisons. Nombreux sont ceux qui ont peur de se faire contaminer dans ces lieux clos. Ils sont d'ailleurs 74 % à privilégier désormais les loisirs de plein air plutôt que les animations culturelles. « Encore actuellement, pour 52% des gens, c’est la peur de se faire contaminer qui prévaut. Le pass sanitaire apporte au contraire une sécurité pour beaucoup de personnes. Mais il y a des gens qui ont pris l’habitude de regarder des spectacles en streaming. Il y a le télétravail, qui éloigne le public des lieux de culture. Je crois qu’il y a tout un travail de réacculturation au spectacle vivant, de dire que rien ne vaut le contact avec de vrais acteurs, de vraies salles », justifie Roselyne Bachelot, sur France Inter.

Les raisons économiques sont aussi pointées du doigt : après une crise économique majeure, des périodes de chômage plus ou moins longues, et une baisse du pouvoir d'achat, les Français limitent leurs dépenses à l'essentiel.

Pour les lieux culturels, cette étude est loin d'être rassurante. A peine plus d'une personne sur deux est retournée au cinéma depuis le mois de juillet. Les habitués des musées ne sont que 40% à être allés voir une exposition dernièrement, et les résultats sont encore pire pour le spectacle vivant : on tombe à 27% de visiteurs pour les concerts, et 25% pour les théâtres. 

Pour les professionnels du secteur, ces chiffres sont catastrophiques. « La mise en place du pass sanitaire a créé un choc terrible et un coup d'arrêt très fort sur la fréquentation. C'est une chute qui ne s'arrête pas depuis la mise en place du pass, et nous sommes aujourd'hui autour de 20/25% de baisse par rapport à une moyenne des années précédentes », déplorait en août dernier Hélène Herschel, déléguée générale de la Fédération nationale des Éditeurs de Films, sur BFM Business.

L'avenir ne s'annonce pas beaucoup plus radieux. 30% des personnes interrogées estiment qu'elles iront moins souvent dans ces lieux culturels, même lorsque la pandémie sera finie, et 60% pensent que leur fréquence de sorties ne changera pas.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche