Traitement Covid : 50 000 doses de pilules molnupiravir commandées par la France

Par Laurent P., Cécile D. · Publié le 2 novembre 2021 à 11h29
Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, mardi 26 octobre, que la France avait commandé 50 000 doses de molnupiravir, ce traitement préventif anti Covid élaboré par le laboratoire américain Merck et diminuant par deux le risque d'hospitalisation en cas de formes graves, s'il est pris bien en amont. Un traitement qui fait actuellement l'objet d'une demande de mise sur le marché, déposée à l'Agence européenne du médicament.

La France fait un pas de plus dans la lutte contre le Covid... Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, mardi 26 octobre, avoir passé commande auprès du laboratoire américain Merck pour 50 000 doses de molnupiravir, un traitement préventif sous forme de pilule dont les résultats de la phase 3 des essais cliniques se sont avérés particulièrement concluants, selon le laboratoire.

Un traitement qui fait actuellement l'objet d'une analyse plus approfondie de la part de l'Agence européenne du médicament, après que Merck ait déposé une demande de mise sur le marché en urgence il y a quelques jours. Celui-ci devrait également être livré à la France "à compter des derniers jours de novembre ou des premiers jours de décembre", explique également le ministre, à l'occasion d'une audition au Sénat.

Concernant les résultats de l'essai clinique, ceux-ci sont particulièrement encourageants selon le laboratoire américain. Et pour cause : il permettrait de diminuer par deux le risque d'hospitalisation si celui-ci est pris après avoir été testé positif au Covid. Un médicament qui pourrait également coûter un certain prix... mais qui n'a pas été précisé par le ministre de la Santé, selon nos confrères de Franceinfo. Aux États-Unis, ce coût s'élève à 1,2 milliard de dollars pour une commande de 1,7 million de doses.

Invitée sur le plateau de CNews mardi 2 novembre 2021, la ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a dévoilé quelques informations sur l'arrivée prochaine de cette pilule anti-Covid en France.

La ministre n'a donné aucune date précise pour l'arrivée de ce traitement : "ces 50 000 pilules elles vont arriver au fur et à mesure de leur production", indique-t-elle. Cette pilule antivirale n'a pas encore obtenu l'autorisation de mise sur le marché de la part des autorités sanitaires européennes : il faut donc encore attendre plusieurs semaines avant que les premières doses ne soient distribuées en France.

"L'enjeu, c'est de pouvoir répondre à des cas de personnes vulnérables. Tout le monde n'a pas vocation à se voir prescrire ce type de traitement. (...) C'est pour ça qu'il n'y en a que 50 000 : parce que ça correspond à des personnes qui ont une situation sanitaire qui doit amener à beaucoup de vigilance et faire en sorte qu'on puisse les protéger", rappelle la ministre déléguée.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche