Covid: voyages en outre-mer, contrôles aux frontières... les annonces d’Olivier Véran au 20h de TF1

Par Caroline J., Cécile D. · Mis à jour le 25 novembre 2021 à 21h20 · Publié le 25 novembre 2021 à 18h25
Invité au 20h de TF1 ce jeudi 25 novembre 2021, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait plusieurs annonces dont le renforcement des contrôles aux frontières, de nouvelles règles d'entrée pour rejoindre les territoires ultramarins ou encore la réouverture de 300 centres de vaccination. On fait le point.

Pour freiner la forte reprise épidémique en France, Olivier Véran a tenu une conférence de presse ce jeudi 25 novembre à la mi-journée. Le ministre a détaillé les différentes mesures prises par le gouvernement pour endiguer la 5e vague qui sévit actuellement dans le pays. Parmi ces mesures ? La dose de rappel ouverte à tous les adultes de 18 ans et plus à compter de ce samedi 27 novembre, la validité des tests PCR réduite à 24h, ou encore le retour du masque obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public.

Coronavirus : le vaccin d'Ose Immunotherapeutics donnent des résultats encourageantsCoronavirus : le vaccin d'Ose Immunotherapeutics donnent des résultats encourageantsCoronavirus : le vaccin d'Ose Immunotherapeutics donnent des résultats encourageantsCoronavirus : le vaccin d'Ose Immunotherapeutics donnent des résultats encourageants Covid : 3e dose, masques, pass sanitaire... Les annonces d'Olivier Véran
Alors qu'un Conseil de défense se tenait mercredi 24 novembre au matin, ébauchant des mesures à prendre pour faire face à la 5e vague de Covid, Olivier Véran a tenu une conférence de presse ce jeudi 25 novembre précisant ces mesures à venir. Renforcement du pass sanitaire, élargissement de la 3e dose à l'ensemble des Français, retour du masque en extérieur et intérieur... On fait le point ! [Lire la suite]

Quelques heures après sa prise de parole, Olivier Véran était invité au 20h de TF1 pour faire d’autres annonces, alors que Jean Castex est toujours placé à l’isolement, après avoir été testé positif au covid-19.

Lors de cette interview, le ministre a notamment réagi à la décision du Maroc de suspendre ses vols avec la France. « Nous prenons acte de la décision des Marocains et nous allons faire le maximum pour nos ressortissants français qui sont restés ce soir au Maroc et qui s'interrogent » a fait savoir le ministre.

Olivier Véran a d’ailleurs annoncé un renforcement des contrôles aux frontières. « Cela sera précisé dans les 24 à 48h » a-t-il indiqué avant de préciser qu’ « un décret définira les choses précisément ». « Mais nous allons les renforcer pour les personnes qui ne sont pas vaccinées et qui souhaiteraient venir en France, et pour les personnes qui reviennent de pays dits 'oranges' ou 'rouges', c'est-à-dire des pays dans lesquels le virus circule beaucoup et où il y aurait éventuellement des soupçons de variants » a expliqué Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a également détaillé les nouvelles règles d’entrée pour les territoires ultramarins. Prochainement, un test négatif sera nécessaire pour rejoindre l’outre-mer, même pour les personnes vaccinées. « Si vous n'êtes pas vacciné et que vous souhaitez partir en outre-mer, il faudra présenter un test négatif de moins de 24h. Et si vous êtes vacciné, il faudra présenter ou un test antigénique de moins de 48h ou un test PCR de moins de 72h » a-t-il déclaré ce jeudi soir sur TF1.

 

Olivier Véran a également été interrogé au sujet de la vaccination ouverte à tous les adultes de 18 ans et plus à compter de ce samedi. « Il y a assez de stock pour vacciner tous ceux qui le souhaitent et pour les doses de rappel de tous les adultes éligibles. Dans les deux mois qui viennent, tous les Français auront eu l’occasion de faire leur dose de rappel. Les créneaux vont se libérer de plus en plus dans les jours qui viennent. » a-t-il affirmé, annonçant par la même occasion la réouverture de 300 centres de vaccination, sans préciser lesquels.

Enfin, le ministre de la Santé a confirmé ce jeudi que le pass sanitaire serait exigé dans les stations de ski tant que le taux d'incidence est supérieur à 200, afin d’éviter « une saison noire aux stations blanches ». Pour rappel, Jean Castex avait annoncé, début novembre, que le pass sanitaire pourrait devenir obligatoire dans les stations de ski si le taux d’incidence national dépassait les 200 cas pour 100 000 habitants.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche