Covid : La France n'imposera pas de tests avec les pays de l'UE, annonce Emmanuel Macron

Par Manon C. · Publié le 18 décembre 2021 à 16h24
Emmanuel Macron a déclaré que la France n'imposerait pas de tests de dépistage aux voyageurs en provenance de pays de l'Union Européenne.

Face à l'émergence et à la propagation du variant Omicron, plusieurs pays ont durci leurs mesures d'entrée sur le territoire. C'est le cas de la Grèce qui impose désormais aux voyageurs, non-vaccinés mais aussi vaccinés, de présenter un test PCR négatif de 48h ; du Royaume-Uni qui demande également un test négatif avant le départ, pour les non-vaccinés et pour les vaccinés, sans distinction ; ou encore du Portugal où un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures négatif est demandé pour les voyageurs non-vaccinés mais également pour les voyageurs vaccinés. 

Ce jeudi 16 décembre 2021, à l'issue d'un Conseil européen à Bruxelles, Emmanuel Macron a annoncé que la France "n'envisage pas de mettre en place de tests" pour les voyageurs en provenance de pays de l'Union Européenne, contrairement aux voyageurs en provenance d'autres pays du monde.

"Nous n'envisageons pas de mettre en place des tests au sein de l'Union Européenne, car nous sommes attachés au bon fonctionnement de notre espace commun." a déclaré le chef de l'Etat. L'Elysée a, depuis, précisé que sa déclaration concernait les tests PCR mais également les tests antigéniques. 

Et de poursuivre : "À partir du moment où tel ou tel variant est présent dans un pays de l'UE il se diffuse dans les autres", considérant que les frontières au sein de l'UE ont une "efficacité très réduite" car les travailleurs transfrontaliers, qui sont exemptés de tests de dépistage, représentent la majorité des mouvements entre les pays de l'Union. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche