Paris : des "quartiers moineaux" expérimentés pour faire revenir les oiseaux dans la capitale

Par Graziella L. · Publié le 5 décembre 2021 à 15h42
À Paris, des nichoirs ont été installés pour expérimenter des "quartiers moineaux" et faire revenir cette espèce dans la capitale, en collaboration avec la Ligue de Protection des oiseaux.

Les oiseaux, en dehors des pigeons et des corbeaux, se font de plus en plus rares à Paris. La Ligue de Protection des oiseaux (LPO) et la Mairie de Paris se sont associés pour faire revenir les moineaux dans la capitale, à l'aide de nichoirs installés dans des "quartiers moineaux", pour le moment au nombre de trois.

Ces quartiers spéciaux sont situés place Poliakoff, dans le 13e, rue Didot, dans le 14e et place Suzanne Valandon, dans le 18e. Les habitants de ces quartiers ont été sensibilisés et invités à prendre soin des nichoirs et des moineaux qui pourraient venir s'y loger. Ces lieux ont déjà accueilli dans le passé cette espèce d'oiseau, et la LPO espère les voir revenir dans toutParis.

Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris chargé de la végétalisation de l'espace public, de la biodiversité et de la condition animale, déplore une population de moineaux en importante diminution à Paris depuis une quinzaine d'années. Il a travaillé avec la LPO pour "rechercher les causes de cette diminution et essayer de redonner les conditions nécessaires au retour du moineau à Paris".

Verdict, cela est dû notamment aux rénovations de bâtiments ou aux réaménagements de friches industrielles, qui empêchent les moineaux de s'installer dans les trous, cavités ou même les terrains vagues pour se nourrir de petits insectes. Ces "quartiers moineaux" ont donc été mis en place pour "offrir le gite et le couvert" à ces petits oiseaux. Les nichoirs ont été installés sur des bâtiments municipaux et les citoyens et commerçants pourront venir nourrir les moineaux, leur offrant de meilleurs conditions de vie.

En parallèle, l'adjoint ajoute qu'une "réflexion est menée pour faire réaménager les squares de manière à recréer les conditions de vie naturelle des moineaux", afin de ne pas les rendre dépendants des humains. L'idée est de chercher à recréer des haies et planter des arbustes favorables. Cette expérimentation devrait également être favorable à d'autres oiseaux, comme la mésange ou le merle, selon l'élu. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche