Télétravail : Bientôt un chèque de 600€ par an ?

Par Manon C. · Publié le 8 décembre 2021 à 17h19
La députée Frédérique Lardet a déposé une proposition de loi visant à prendre en charge les frais liés au télétravail, qu'il soit effectué à domicile ou dans un espace de coworking.

Alors que la France traverse une cinquième vague de Covid violente et que pour faire face à la propagation des variants Delta et Omicron, le gouvernement incite à nouveau les entreprises à mettre leurs employés au télétravail, une proposition de loi pourrait bien faire des heureux. Déposée par la députée LREM de Haute-Savoie Frédérique Lardet à la mi-novembre, cette proposition vise à créer un "forfait télétravail" de 600€ par an

Dans le détail, ce forfait serait défiscalisé et exonéré de cotisations et de contributions sociales pour l'entreprise, et serait mis en place en accord avec cette dernière afin de prendre en charge les frais liés au télétravail (les factures d'internet, d'électricité, etc.), qu'il soit effectué à domicile ou en extérieur, comme dans un espace de coworking. 

Mais alors, en quoi est-ce différent de l'allocation déjà existante qui prend en charge au maximum 2,50€ par jour/550€ pas an des frais liés au télétravail ? Et bien ce dispositif déjà en place concerne uniquement les frais de télétravail à domicile. C'est là où Frédérique Lardet propose d'aller plus loin en défrayant également le télétravail à l'extérieur du domicile.

"Ce dispositif pourrait être dématérialisé, avec une carte que le salarié utiliserait pour payer ses frais de télétravail, et qui serait rechargée comme la carte ticket-restaurant." a ainsi expliqué l'élue au Figaro. La proposition de loi pourrait être étudiée à l'Assemblée nationale au début de l'année prochaine, pour une entrée en vigueur espérée d'ici à la fin de l'année 2022. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche