La SNCF concurrencée par Trenitalia sur la ligne Paris-Lyon-Milan

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 9 décembre 2021 à 18h45
La SNCF voit la fin de son hégémonie sur le territoire français arriver : "d'ici la fin de l'année", l'italien Trenitalia prévoit de lancer ses trains sur la ligne Paris-Lyon-Milan.

Un nouveau concurrent débarque sur les rails des chemins de fer français : « d'ici la fin de l'année », le Frecciarossa (flèche rouge) de Trenitalia devrait parcourir l'est de la France, assure Luigi Corradi, PDG de la compagnie ferroviaire nationale italienne.

Ce nouveau train devrait desservir la ligne Paris-Lyon-Milan, à raison de deux allers-retours par jour. Un trafic encore faible, qui ne devrait pas faire trop d'ombre à la SNCF, qui va devoir se mesurer pour la première fois à une compagnie concurrent sur les lignes à grande vitesse en France.

Pour attirer les voyageurs, Trenitalia prévoit de proposer des espaces haut de gamme, avec « une classe Business dotée de larges fauteuils en cuir (69 cm) inclinables à 109°et d'une Classe Executive où seulement 10 fauteuils en cuir à large assise de 74 cm de large seront offerts », indiquent nos confrères de BFMTV.

Dans cette flèche rouge qui parcourra bientôt la France, les clients pourront profiter d'une connexion internet en Wifi à haut débit gratuite. Des prises électriques seront disponibles sur chaque siège. Trenitalia propose même une salle de réunion pour cinq personnes dans son train, avec prises électrique et écran plat 32 pouces.

Les tarifs que la compagnie italienne compte appliquer en France ne sont pas encore connus. Cependant, l'entreprise assure que les billets pour la classe "Standard" seront maintenus à des prix bas : l'objectif de Trenitalia est de concurrencer les trains Ouigo sur cet axe Paris-Milan.

La SNCF va donc devoir se rendre plus attractive aux yeux des voyageurs. Les dirigeants de la société française ont déjà promis que les tarifs n'augmenteraient pas en 2022. Pour le moment, la SNCF conserve également l'avantage du nombre, avec un train toutes les heures sur cet axe. Trenitalia espère pouvoir augmenter sa cadence plus tard en proposant « trois allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon viendront par la suite compléter l’offre disponible. »

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche