Coronavirus : au moins deux tests négatifs nécessaires pour retourner à l'école après un cas positif

Par Rizhlaine F. · Publié le 28 décembre 2021 à 11h36
Tandis que le variant omicron gagne du terrain en France, de nouvelles mesures contre l'épidémie de coronavirus sont annoncées. Ce mardi 28 décembre 2021, le ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué qu'il faudra bientôt au moins deux tests négatifs pour qu'un enfant puisse retourner à l'école après un cas positif en classe.

L'épidémie de coronavirus entraine une flambée des cas en France. Entre les variants Delta et Omicron, le nombre de nouvelles contaminations explose et la situation appelle à de nouvelles mesures. Tandis que la vaccination des 5 à 11 ans est désormais lancée, le gouvernement souhaite transformer le Pass Sanitaire en pass vaccinalUn projet de loi que l'exécutif espère voir adopté d'ici le 15 janvier 2022. 

En attendant, les restrictions se durcissent. Les enjeux de cette vague épidémique ? Réduire les contaminations, éviter un ralentissement de l'activité économique qui pourrait être causé par de nombreux arrêts maladies simultanés et limiter l'impact sur la scolarité. Dans les établissements scolaires, freiner l'épidémie dans les écoles tout en maintenant les classes ouvertes au maximum a tout d'un jeu d'équilibriste.

Au lendemain de l'allocution de Jean Castex et Olivier Véran, le ministre de l'Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer s'est exprimé auprès de France Inter ce mardi 28 décembre 2021. Il a indiqué un renforcement futur au sein des écoles : bientôt, pour retourner en cours après la détection d'un cas de coronavirus au sein d'une classe, un élève devra présenter au moins deux tests négatifs au covid-19 contre un jusqu'ici. Ces tests doivent d'être espacés d'un délai qui reste à définir. Cette mesure présente une alternative à la fermeture des classes.  

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche