Automobile : prime à la conversion, ce qui change au 1er janvier 2022

Par Laurent P. · Publié le 31 décembre 2021 à 17h42
Amis automobilistes, attention ! La prime de conversion évolue dès le 1er janvier 2022... Quelles sont les nouvelles règles ? On fait le point !

Amis automobilistes, préparez-vous à quelques changements... La prime à la conversion - l'ancienne prime à la casse - voit ses règles évoluer à compter du 1er janvier 2022 selon un décret publié au Journal officiel le 30 décembre 2021. En quoi consiste cette évolution ? Quelles sont les nouvelles règles ? Celles-ci concernent principalement les seuils de CO2 pour les modèles de voitures au-delà de 50g/km de CO2 rejeté, à l'image des "véhicules thermiques et les hybrides simples", comme l'expliquent nos confrères de Ouest France, citant Caradisiac.

Une prime qui ne concerne que certains véhicules, et permet de toucher une aide lors de l'achat ou la location d'un véhicule peu polluant, à la condition que votre ancienne voiture aille à la casse. Mais tous les véhicules ne sont pas égaux quant à la prime versée : concernant les voitures neuves et celles de moins de six mois, le seuil de CO2 passe de 132 à 127 g/km. En revanche, pas de changement pour les véhicules d'occasion, à 137 g/km.

Concernant les véhicules immatriculés avant mars 2020, le seuil de CO2 passe quant à lui de 127g/km à 99g/km de CO2 rejeté. En revanche, le montant des aides ne baisse pas, allant de 1100 à 5000 euros selon le type de véhicule et sa date d'immatriculation. À noter également que le bonus écologique est cumulable avec la prime à la conversion, mais son montant doit baisser dès le 1er juillet 2022. Dès cette date, vous ne pourrez plus profiter de ce bonus pour les véhicules hybrides rechargeables. À noter également que le montant des aides pour les véhicules neufs doit baisser, à cette date, de 1000 euros, avec un plafond à 5000 euros.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche