Pénurie de bois de chauffage : quelles seront les conséquences ?

Par Nathanaël B. · Publié le 24 juillet 2022 à 11h57
Les pénuries sont nombreuses et risquent également de toucher le bois de chauffage. C'est pourquoi les distributeurs français veulent inciter les consommateurs à ne pas acheter plus que nécessaire.

La production française n'étant pas suffisante pour couvrir les besoins du pays, plusieurs centaines de milliers de tonnes de bois de chauffage sont importés chaque année sur le territoire. L'an dernier, l'Europe a importé plus de trois millions de tonnes de granulés de Biélorussie, de Russie et d'Ukraine. Forcément, la situation actuelle de ces pays ne permet plus au système de fonctionner correctement. Des pénuries sont à envisager dès l'hiver prochain. C'est la situation sur laquelle a alerté Stéphane Demilly, sénateur de la Somme.

"Nos concitoyens continuent de faire installer des poêles et chaudières à bois grâce aux primes environnementales, alors qu'il n'est pas certain qu'ils puissent acheter des granulés de bois aux prix inflationnistes, ou même qu'il y aura suffisamment de combustible pour répondre aux besoins de l'hiver 2022", a-t-il écrit dans une lettre adressée à Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.

Pour éviter les pénuries, les distributeurs de bois de chauffage veulent inciter les consommateurs à éviter de faire plus de stocks que nécessaire. Brazeco, une entreprise de distribution de bois, a enregistré cette année une augmentation de 30% de ses commandes. Un chiffre également lié à l'augmentation importante de ventes de poêles à granulés.

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche