Maroc : réouverture des frontières aux étrangers, les conditions d'accueil

Par Rizhlaine F. · Publié le 7 septembre 2020 à 13h58 · Mis à jour le 7 septembre 2020 à 13h58
Ça y est, le Maroc rouvre ses frontières aux étrangers depuis ce dimanche 6 septembre 2020. Une réouverture qui, dans un contexte d'épidémie de coronavirus, se fait dans des conditions particulières.

Sera-t-il possible de voyager au Maroc en septembre ? Il faut dire que l'épidémie de coronavirus devrait impacter la saison touristique de ce pays du Maghreb. Le Royaume du Maroc s'est montré particulièrement prudent face au virus et la gestion de la crise y a été saluée par la presse étrangère. Si sa phase de déconfinement a commencé dès le 11 juin 2020, l'annonce de la réouverture des frontières s'est beaucoup fait attendre. 

Par ailleurs ceux qui souhaitent au Maroc prochainement et qui s'interrogeaient sur la réouverture des frontières, un fait ne leur avait pas échappé : sur le site de la Royal Air Maroc, la compagnie aérienne nationale, des vols sont d'ores et déjà proposés depuis le 16 juin 2020 au départ des aéroports parisiens d'Orly et de Roissy Charles de Gaulle. Cependant, cela ne signifiait pas pour autant qu'il sera possible d'y aller pour des vacances.

Depuis le 6 septembre, le Maroc rouvre ses frontières aux ressortissants étrangers sous certaines conditions : En plus du test covid négatif, ils devront présenter une réservation d'hôtel ou une invitation d'une entreprise marocaine. Une réouverture progressive qui permet néanmoins de relancer en partie l'activité touristique du royaume.

Mercredi 8 juillet 2020, à l'approche de la fin de l'État d'urgence sanitaire (depuis prolongé), le gouvernement marocain avait donné son verdict : dès le 14 juillet à minuit, les frontières du Maroc ont rouvert partiellement. Passé cette date, les marocains résidant à l'étranger, les étrangers bloqués au Maroc ainsi que ceux qui possèdent la double nationalité étaient autorisés à quitter le territoire marocain. À l'inverse, les citoyens marocains résidant à l'étranger, les étrangers résidant en Maroc ainsi que leurs familles proches (conjoint/e et enfants) pourront se rendre au Maroc. Quand aux touristes qui ne font pas partie de ces catégories, il leur aura fallut attendre début septembre.

Cependant la question des ressortissants français au Maroc présentait un casse-tête. Sur Twitter, l'ambassade de France au Maroc recommandait ainsi aux français résidant au sein du royaume de ne pas quitter le territoire marocain ;

Les personnes autorisées à se rendre sur ce territoire avaient alors le choix entre la voie aérienne ou maritime. Dans son communiqué, le gouvernement marocain précise par ailleurs que "les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération ". Quand à la voie maritime, les bateaux ferrys seraient prévus uniquement au départ des ports de Sète en France et de Gene en Italie.  Mais que ce soit par voie aérienne ou maritime, les voyageurs se rendant au Maroc devaient présenter un test PCR négatif de moins de 48h voire un test sérologique. Le port du masque est imposé et des tests peuvent également être réalisés au cours du voyage. Pour l'heure, la quarantaine n'est pas imposée.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche