Les députés suppriment la redevance audiovisuelle : qu'est ce que ça change ?

Par Graziella L., Nathanaël B. · Publié le 23 juillet 2022 à 13h21
La redevance audiovisuelle, c'est fini ! Les députés de l'Assemblée Nationale ont voté en première lecture en faveur du projet de loi qui vise à supprimer cet impôt (170 voix contre 57). Ce point entre dans le projet de loi de finances rectificative.

Durant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis la fin de la redevance audiovisuelle. Dès la rentrée 2022, ce sera chose faite, une économie de 138 euros pour les foyers qui regardent la télévision, grâce au projet de loi sur le pouvoir d'achat. Près de 23 millions de Français sont concernés par cette exonération de la contribution à l’audiovisuel public. Ce samedi 23 juillet, les députés ont voté en première lecture la suppression de cette contribution. 

"La contribution à l’audiovisuel public sera supprimée de manière pérenne dès cette année et le financement de l’audiovisuel public sera assuré dans le respect de l’objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d’indépendance des médias", souligne le compte rendu du Conseil des ministres. Cette redevance est la principale ressource de l'audiovisuel public, qui comprend France Télévisions, Radio France ou encore l'INA, et permet des publicités presque absentes des chaines du service public.

Comment vont être financées ces missions de service public dorénavant ? Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Culture, avait indiqué l'an dernier "que différentes pistes de réformes ont été identifiées", mais ces dernières ne sont pas encore connues. Certains Français ne sont pas concernés, car déjà exonérés, notamment les personnes de plus de 60 ans, sous conditions de revenus ou les bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé. Un coup de pouce pour le pouvoir d'achat des Français, alors que le coût de la vie ne cesse d'augmenter.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche