Pouvoir d'achat : les salariés vont bientôt pouvoir convertir leurs RTT en salaires

Par Graziella L. · Publié le 23 juillet 2022 à 14h00
Ce vendredi, les députés ont voté la possibilité pour les entreprises de racheter à leurs salariés les jours de RTT auxquels ils ont renoncé, entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2023, à hauteur de 7500 euros.

Ce vendredi, les députés avaient du pain sur la planche à l'Assemblée nationale. Après avoir supprimé la redevance audiovisuelle, ils ont voté à 154 voix pour, la possibilité pour les entreprises de racheter aux salariés leurs jours de RTT non pris, comme cela avait été proposé par les Républicains. Cette mesure, dans le projet de loi de finances rectificative, sera valable pour les RTT entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2023, selon un plafond maximal de 7500 euros.

La Réduction du temps de travail (RTT) permet aux salariés dont le temps de travail est supérieur à 35h par semaine d'avoir des journées ou des demi-journées de repos. Mais d'une année sur l'autre, ces congés disparaissent, s'ils ne sont pas pris par l'employé. Pendant deux ans, les salariés pourront donc convertir leurs RTT non prises en salaire net, en accord avec leur employeur.

Si la droite est réjouie par le vote de cette mesure, et salue une mesure "de pouvoir d’achat à destination de tous ceux qui travaillent", à gauche, les députés estiment que c'est "encore un moyen de contourner les augmentations de salaire". Car cette mesure implique finalement une possibilité de renoncer à ses RTT en contrepartie d’une rémunération, sans limite sur le nombre de jours concernés.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche