Pouvoir d'achat : prime de rentrée de 100 euros, qui est concerné ?

Par Graziella L. · Publié le 7 août 2022 à 20h00
Pour aider les ménages les plus modestes à faire face à l'inflation, le gouvernement a mis en place plusieurs aides, dont la prime de rentrée de 100 euros, qui va bénéficier à ceux qui touchent l'APL ou le RSA notamment.

Entre le prix de l'énergie et celui de l'alimentation qui augmente, de nombreux Français peinent à finir correctement le mois. Depuis plusieurs mois, le gouvernement annonce des solutions temporaires pour faire face à l'inflation, notamment par le biais de chèques ou de primes ponctuels. Cette fois, les ménages les plus modestes vont pouvoir bénéficier de 100 euros grâce à une prime de rentrée, mais qui est vraiment concerné par cette mesure ?

Cette aide financière, annoncée fin juin, va finalement être versée à ceux qui touchent l'aide personnalisée au logement ou le revenu de solidarité active. Mais pas seulement, après la décision du Parlement, qui débattait de cette prime dans le cadre du projet de loi Finances rectificative ! Les bénéficiaires de la prime d'activité et de l'allocation aux adultes handicapés sont également concernés. 8 millions de personnes environ vont donc pouvoir toucher cette prime exceptionnelle de rentrée.

Versée en une seule fois à la rentrée, cette prime de 100 euros a failli ne pas voir le jour pour de nombreux Français modestes. En effet, les bénéficiaires du RSA et des APL en étaient initialement exclus, un député LR ayant souhaité "valoriser la valeur travail". Cependant, la commission mixte paritaire a décidé d'inclure "tous les bénéficiaires de la prime d'activité, au même titre que les allocataires des minima sociaux". La prime sera ainsi versée à tous les foyers concernés, avec un montant de 50 euros en plus par enfant.

Congés, RTT, jours fériés : les jours de repos des salariés sont-ils menacés en 2021 ?Congés, RTT, jours fériés : les jours de repos des salariés sont-ils menacés en 2021 ?Congés, RTT, jours fériés : les jours de repos des salariés sont-ils menacés en 2021 ?Congés, RTT, jours fériés : les jours de repos des salariés sont-ils menacés en 2021 ? Pouvoir d'achat : les salariés vont bientôt pouvoir convertir leurs RTT en salaires
Ce vendredi, les députés ont voté la possibilité pour les entreprises de racheter à leurs salariés les jours de RTT auxquels ils ont renoncé, entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2023, à hauteur de 7500 euros. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche