Covid : le chômage partiel maintenu à 100% pour les entreprises totalement ou partiellement fermées

Par Cécile D. · Publié le 14 janvier 2021 à 19h52 · Mis à jour le 14 janvier 2021 à 19h52
La ministre du Travail Elisabeth Borne a précisé ce jeudi 14 janvier les évolutions liées au dispositif du chômage partiel pour les entreprises concernées.

Le dispositif de chômage partiel a encore de beaux jours devant lui. Ce jeudi 14 janvier 2021, lors de la conférence de presse menée par Jean Castex et ses ministres, Élisabeth Borne a détaillé les modalités de prise en charge du chômage partiel pour les entreprises qui doivent continuer à utiliser ce dispositif.

Le gouvernement rappelle une nouvelle fois que « les dispositifs mis en place ont permis de sauver des millions d'entreprises et d'emplois. Je sais que tout le monde aimerait avoir plus de visibilité sur la suite. Difficile compte tenu des incertitudes de répondre à ces questions de manière précise même si l'identification d'échéance constitue une priorité. Je m'y engage, nous maintiendrons ces dispositifs de soutien aussi longtemps que nécessaire ».

Ainsi, l'État continu de financer de sa poche le dispositif de chômage partiel mis en place pour soutenir les industries à l'arrêt ou en activité très réduite depuis mars 2020. Selon la ministre du Travail, « plus de 6 000 entreprises sont concernées par ce dispositif, représentant 420 000 salariés protégés. »

Puisqu'un nouveau couvre-feu contraint les activités économiques sur le territoire à compter du 16 janvier, Élisabeth Borne a présenté les évolutions apportées à ce soutien de l'État :

  • Pour les entreprises totalement fermées (restaurants, salles de sport, discothèques) ou partiellement (commerces soumis au couvre-feu), l'État continuera à prendre en charge 100% de la rémunération versée aux salariés.

  • Pour les entreprises des secteurs protégés (hôtels, évènementiel), l'État continuera à prendre en charge 100% de la rémunération jusqu'à fin février. Celle-ci sera ensuite maintenue pour ceux ayant une perte de chiffre d'affaires de 80%. Pour les autres, le reste à charge sera de 15%. 

  • Tous les autres secteurs seront soutenus avec un reste à charge de 15%. En mars, ce reste à charge passera à 40%, si les conditions sanitaires le permettent. 
D'autres aides économiques sont prévues pour aider les entreprises et les indépendants à traverser cette crise économique.
 
Coronavirus : les mesures de soutien pour l'économie annoncées par Bruno Le MaireCoronavirus : les mesures de soutien pour l'économie annoncées par Bruno Le MaireCoronavirus : les mesures de soutien pour l'économie annoncées par Bruno Le MaireCoronavirus : les mesures de soutien pour l'économie annoncées par Bruno Le Maire Covid : les mesures de soutien pour l'économie en temps de couvre-feu, aides aux entreprises
Un nouveau couvre-feu national est instauré sur l'ensemble du territoire français : plus aucune activité autorisée après 18 heures à compter du 16 janvier 2021. Pour venir en aide aux entreprises, indépendants, commerçants et secteurs d'activités impactés par cette décision, le gouvernement a présenté de nouvelles aides économiques.

Informations pratiques

Site officiel
travail-emploi.gouv.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche