Coronavirus : les tests antigéniques désormais déployés dans les entreprises

Par Laurent P. · Publié le 3 novembre 2020 à 16h33 · Mis à jour le 4 novembre 2020 à 12h32
Pour lutter contre le coronavirus, les entreprises ont désormais la possibilité de proposer à leurs salariés de se faire dépister au sein même de leur bureau, via un test antigénique. Un résultat garanti en 15 minutes.

La lutte contre le coronavirus se poursuit également dans les entreprises... Après les Ehpads, c'est au tour des sociétés et autres établissements professionnels de voir les tests antigéniques débarquer en leur sein. Depuis le 30 octobre 2020, les employeurs ont ainsi l'autorisation de proposer à leurs salariés de se faire dépister au sein de l'entreprise via ce type de test, pour un résultat rapide, en seulement 15 minutes.

Des tests qui doivent tout de même être réalisés par un professionnel de santé (infirmiers, infirmières, médecine du travail, etc.), et les résultats ne sont communiqués qu'aux personnes se faisant dépister, conformément au secret médical. Un déploiement des tests antigéniques dans les entreprises intégralement à la charge de l'employeur et qui a donc déjà débuté : "Nous intervenons dès cette semaine en région parisienne, dans une entreprise du secteur du BTP où un cas contact a été détecté, mais également dans une entreprise de transport. Ils veulent être rapidement rassurés qu’il n’y ait pas de cluster", a ainsi expliqué Édouard Rauline, co-fondateur et directeur général de Medisur, à nos confrères d'Actu.fr.

"La mise en place de nouveaux tests rapides permet de répondre à la demande des employeurs d’être davantage associés à la stratégie de dépistage pour garantir un niveau maximal de protection à leurs salariés sur leur lieu de travail et ne pas entraver la poursuite de l’activité économique", indiquait de son côté Élisabeth Borne, la ministre du Travail, dans un communiqué datant du 30 octobre. Et de poursuivre : "La mobilisation de toutes les parties prenantes de la société est essentielle pour venir à bout de l’épidémie", expliquait-elle.

Quand faire un test au sein de l'entreprise ? "Pas n’importe quand ni n’importe comment", précise Pascal Crépey, épidémiologiste. Selon lui, le dépistage doit se faire uniquement en cas de suspicion de cas de Covid ou de cas avéré. Des tests qui doivent être également ciblés : "Au sein même de l’entreprise, il faut retracer les personnes qui ont été en contact avec la personne positive au Covid-19 et les tester pour identifier la chaîne de transmission", ajoute-t-il.

La possibilité de dépister dans les entreprises, une demande qui court depuis un moment déjà... Bien que les campagnes de dépistage au sein de celles-ci aient été interdites au moment du déconfinement par le gouvernement, la tendance s'est désormais inversée. Le 18 octobre dernier, Geoffroy Roux de Bézieux, l'actuel président du MEDEF, indiquait à nos confrères du JDD qu'il fallait permettre aux entreprises de réaliser ces tests rapides, en particulier dans les domaines les plus touchés comme l'événementiel ou la culture. Une mesure désormais applicable, en tout cas pour les établissements étant autorisés à ouvrir pendant cette nouvelle période de confinement.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche