Covid : les enseignants pourraient être vaccinés "en mars" selon Jean-Michel Blanquer

Par Laurent P. · Publié le 5 janvier 2021 à 16h25 · Mis à jour le 5 janvier 2021 à 16h37
Le ministre de l'Éducation nationale a annoncé que les enseignants devraient être prioritaires quant à la campagne de vaccination contre la Covid en cours. Et de préciser que ces derniers pourraient potentiellement être vaccinés avant mars 2021.

Alors que l'un des variants de la Covid qui circule dans le pays, plus contagieux que jamais, semble moins épargner les plus jeunes, comment protéger les enseignants en contact avec la maladie et, de ce fait, en première ligne comme les soignants et autres commerçants ? Par la vaccination, à en croire Jean-Michel Blanquer, qui a expliqué ce mardi 5 janvier au micro de nos confrères d'Europe 1 souhaiter que le corps enseignant soit le prochain sur la liste des prioritaires. Ils rejoindraient ainsi les résidents d'Ehpad, pompiers, ou encore les soignants de plus de 50 ans.

"Je suis capable de comprendre qu'il faut commencer par les personnes âgées (et) les hôpitaux, mais juste après viennent les personnes de mon ministère, car elles sont au contact des enfants, des adolescents", a ainsi déclaré le ministre. Et de poursuivre en précisant que "l'objectif, c'est de pouvoir commencer au mois de mars si possible". Une date est donc avancée avec, en priorité, "une première cohorte" comprenant "les personnes les plus âgées".

Le ministre de l'Éducation nationale en a également profité pour féliciter le corps enseignant qui a "fait ce qu'il fallait" pour éviter la propagation du virus au sein des écoles, constatant que "les taux de contamination" n'étaient jusqu'à présent "pas particulièrement élevés". Jean-Michel Blanquer a également annoncé que si une troisième vague venait à toucher la France dans les semaines à venir, celui-ci s'est dit prêt à rallonger les vacances de février pour éviter les cas de contamination. À noter que concernant la vaccination du personnel enseignant, le ministre a assuré travailler en étroite collaboration avec son homologue à la Santé, Olivier Véran, et que des précisions pourraient être apportées sur le sujet jeudi 7 janvier, à l'occasion d'une conférence de presse

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche