Covid : les doses du vaccin Moderna arriveront mi-janvier en France selon Alain Fischer

Par Laurent P. · Mis à jour le 8 janvier 2021 à 14h42 · Publié le 8 janvier 2021 à 11h07
Le vaccin contre la Covid de Moderna bientôt sur le marché français... C'est ce qu'affirme ce vendredi 8 janvier 2021 Alain Fischer, coordinateur de la campagne de vaccination de l'hexagone, indiquant que le vaccin devrait arriver dès "la seconde quinzaine de janvier". Une information qui va à l'encontre de ce qu'annonçait Olivier Véran quant à une arrivée sur le marché dès ce lundi 11 janvier.

La France s'équipe d'un nouveau vaccin contre la Covid ! Alain Fischer, coordinateur de la campagne vaccinale, a indiqué ce vendredi 8 janvier au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, que le vaccin de Moderna devrait arriver sur le territoire dès "la seconde quinzaine de janvier". "Les livraisons devraient se faire dans les jours qui viennent. Disons pour être prudent : seconde quinzaine de janvier", explique-t-il plus précisément.

Un vaccin qui vient tout juste d'être validé par l'Agence européenne du médicament, mais qui est toujours en attente d'une validation de la Haute Autorité de Santé, bien que cet avis délivré ne soit que consultatif. Une information qui contredit en revanche ce que le ministre de la Santé avait annoncé la veille, jeudi 7 janvier 2021, lors d'une conférence de presse tenue en compagnie du Premier ministre Jean Castex, quant à l'arrivée de ces doses. "Quelque 50.000 premiers vaccins Moderna seront livrés dès lundi", avait ainsi assuré Olivier Véran.

Des livraisons qui, quoiqu'il arrive, viendront compléter le nombre de doses déjà disponible et permettre une meilleure couverture vaccinale concernant les personnes les plus à risque d'une forme grave de la maladie. "Avoir deux vaccins, ça permettra de vacciner un peu plus, et donc d’amplifier le déploiement de la vaccination", poursuit Alain Fischer.

Le coordinateur est également revenu sur l'efficacité du vaccin contre les nouveaux variants circulant dans le pays, indiquant que rien ne permettait de dire, pour le moment, si celui-ci avait un impact ou non sur cette nouvelle souche : "On n’a pas l’information encore. […] On peut espérer que ça passe, on aura très vite […] des données", explique-t-il. 

Pour rappel, depuis le début de la campagne de vaccination, 45 000 personnes ont été vaccinées en France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche