Covid-19 : Le vaccin de Moderna offre "94% de chances d'avoir zéro symptôme" selon son PDG

Par Elodie D. · Publié le 6 décembre 2020 à 10h39 · Mis à jour le 7 décembre 2020 à 15h06
Interrogé sur Franceinfo, Stéphane Bancel, le PDG France de Moderna affirme que "les gens qui prennent notre vaccin ont 94% de chances d'avoir zéro symptôme du Covid-19 s'ils sont infectés" et les 6% restant présentent des formes légères qui n'entrainent pas l'hospitalisation. Le vaccin contre le coronavirus de Moderna sera étudié par un comité scientifique le 12 janvier prochain.

Dans la course au vaccin du coronavirus, Moderna est dans le trio de tête, avec Pfizer et AstraZeneca. Moderna a demandé une autorisation de mise sur le marché à l'UE et aux USA, suivi par Pfizer. Ces autorisations de mise sur le marché doivent être étudiées par les grandes instances, mais le PDG France de Moderna se voit confiant.

Stéphane Bancel résume ses résultats : "On sait que les gens qui prennent notre vaccin ont 94% de chances d'avoir zéro symptôme de la Covid-19 s'ils sont infectés. Les 6% qui ont des symptômes de la maladie, ce sont des symptômes légers." Et de poursuivre : "Nous avons eu zéro personne qui a eu un cas sévère de la Covid, qui entraîne l'hospitalisation, les soins intensifs et dans les pires cas la mort." À la question de savoir si le vaccin arrête la contagion, il répond honnêtement "je n'ai pas les données scientifiques". Puis explique.

Les tests du vaccin Moderna réalisés sur le singe, "où on vaccine et puis on donne de très hautes doses de virus dans le nez" ont donné des résultats significatifs ; "au second jour il n'y a pratiquement plus de virus dans le nez, et au quatrième jour il n'y en a plus du tout. [...] On pense qu'on a une bonne chance d'avoir la même chose dans l'Homme, mais tant qu'on ne l'aura pas prouvé avec les données, je ne peux pas l'affirmer."

Concernant la durée d'immunité du vaccin Moderna, le vaccin est efficace au moins trois mois. "Tous les participants, y compris les personnes âgées, ont une très légère baisse du niveau d'anticorps", affirme Stéphane Bancel. Néanmoins, ces résultats sont à prendre avec recul, et attendre la phase 4 des tests, celle sur un long temps. Le PDG de Moderna signale alors que des rappels de vaccin seront surement à effectuer avec une fréquence différente selon l'âge : "On pense que sur une personne jeune, on va pouvoir tirer quelques années, même si c'est dur de dire si ça va être deux ans, cinq ans... Chez les personnes âgées il faudra peut-être faire un rappel plus fréquemment, peut-être une fois par an ou tous les deux ans."

Pour lui, le dossier du vaccin est entre les mains des autorités, et il se tient "à leur disposition 24h/24 et 7/7 jours pour répondre à leurs questions". Avec une phase 3 avec 30 000 personnes, le vaccin de Moderna présente une multitude de données à traiter, mais les premiers résultats sont encourageants. L'INSERM a annoncé que les tests du vaccin se feraient en majorité sur des personnes de plus de 70 ans, pour savoir si celui-ci protège efficacement les personnes âgées.

L'Europe a commandé 80 millions de doses du vaccin de Moderna, avec une option sur 80 millions de doses supplémentaires. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche